Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
14 - 15 mars 2020
CASTELNAU-DE-LEVIS
GUEUGNON

communiqués
22.03.15.
Xavier Boog s’impose à Gueugnon

La troisième épreuve du championnat de France Elite motocross s’est déroulée ce dimanche sur le circuit de Gueugnon-Sainte Radegonde. En ces premiers jours de printemps, les températures étaient presque hivernales mais le temps est resté sec bien que nuageux. Les conditions de piste étaient exceptionnelles. Comme d’habitude, les équipes du moto-club de Dardon-Gueugnon ont travaillé d’arrache-pied et ont offert un terrain de jeu idéal aux pilotes. Le circuit sablonneux, très rapide, s’est avéré ultra-spectaculaire. Les nombreux spectateurs en ont pris plein les yeux durant cinq manches.

 

Après celui réalisé à Saint-Jean d’Angely, les pilotes Bud Racing Kawasaki Monster réalisent un nouveau doublé à Gueugnon. Avec deux victoires de manche et une seconde place en super-finale, s’impose logiquement dans la catégorie MX1. Il remporte également l’épreuve au classement scratch. Déjà leader du championnat, il porte son avance à douze points mais reste sous la menace de . Le pilote Honda SR Motoblouz, second du jour, était certainement le plus rapide ce week-end. De mauvais départs ont hypothéqué ses chances. Il se console en remportant la super-finale après s’être classé deux fois second des manches MX1. Dans cette catégorie, (Honda) a été très costaud et monte sur le podium. Il revient du coup a égalité avec (OB1 Motorsport Suzuki) au championnat. Le Normand, quatrième MX1 du jour, a bien roulé mais a commis quelques erreurs fatales, notamment en super-finale.

Sur son terrain et poussé par de nombreux supporters, n’a pas tremblé. Il remporte « facilement » la catégorie 250 cc, avec deux victoires, puis en terminant, à la quatrième place, meilleur MX2 de la super-finale.Troisième au classement scratch de l’épreuve, son avance est désormais de vingt points au championnat sur son coéquipier , second du jour. Le Picard a d’ailleurs fini toutes ses manches à cette place et, peu à l’aise sur cette piste, n’aura jamais été en mesure d’inquiéter le leader. (Yamaha 2B) aura également connu un week-end délicat mais monte sur le podium MX2. (MB Honda), troisième, fait une très bonne épreuve en montant deux fois sur le podium de manche. Il devance Alexis Verhaeghe (VHR Kawasaki) et Brian Boulard (Honda).

 

Manches MX2

Pour la première manche du jour, réalise un cavalier seul. En tête dès le premier virage, il a vite creusé l’écart pour s’imposer « tranquillement », avec près de 18 secondes d’avance. Son coéquipier se classe second. Il n’a jamais été en mesure de tenir le rythme, mais n’a jamais non plus été réellement inquiété. Il a roulé proprement et n’a pas semblé forcer. a fait une course sérieuse et monte sur le podium. Dans le coup dès le départ, il s’est rapidement emparé de la troisième place, occupée alors par un surprenant Bryan Boulard. termine quatrième. Après un départ dans le peloton, il a chuté à la réception d’une table lors du second tour. Au final, il devance une très bon Alexis Verhaeghe qui a passé une grosse partie de la manche à contenir les assauts de Robin Kappel, sixième.

survole à nouveau la deuxième manche de catégorie. avait pourtant mis toutes les chances de son côté en réalisant le holeshot mais le Bourguigon, déchaîné, n’a mis que quelques virages avant de croquer son coéquipier. Il s’impose donc avec près de quinze secondes d’avance. termine une nouvelle fois second sans être menacé, et sans être menaçant. Et comme en première manche, monte sur le podium. Pas très bien sorti de grille, il s’est ensuite fait bouchonner par des retardataires avant de finir très fort, dépassant dans l’avant dernier virage. « Soub » termine une nouvelle fois au pied du podium pour un cheveu, alors qu’il avait repris la troisième place à Alexis Verhaeghe à mi-course. Le pilote Kawasaki complète le Top5 devant un très bon Bryan Boulard.

 

Manches MX1

remporte la première manche des 450 cc. C’est pourtant Florent Richier (Yamaha JPM) qui avait réalisé le holeshot mais l’Alsacien est passé dès le premier tour. Il a ensuite géré sa course mais est resté constamment sous la pression de . Le Vendéen, mal sorti de grille, a pris du retard en début de manche, le temps notamment de passer Florent Richier. A trois tours de l’arrivée, alors qu’il était dans la roue du leader, il perd l’arrière dans un pif-paf et chute. Il laisse la victoire, à moins d’une seconde de . est troisième de la manche, a plus de trente secondes du vainqueur. Il a vu fondre sur lui à quelques tours du drapeau à damiers mais a bien géré sa fin de course. Le Breton, bien en jambe en ce début de saison finit quatrième devant Florent Richier et Fabien Izoird (Honda SR Motobouz).

s’impose à nouveau en seconde manche. En réalisant le holeshot, il s’est ouvert une voie royale, son principal rival étant extrêmement mal parti. Il a géré sa course, sans forcer, pour s’imposer avec treize secondes d’avance. Comme lors de la course précédente, termine second. En fin de peloton à l’issue des premiers virages, il est revenu petit à petit et a disposé d’un très bon Loic Rombaut (Kawasaki) dans le dernier tour. Le Francilien, habitué aux places d’honneur, a été brillant sur cette course. Il monte sur le podium pour la première fois cette année. Second au départ, il a bien tenu le rythme. Il a longtemps repoussé l’échéance mais n’a pu conserver sa deuxième place. Florent Richier fait une nouvelle fois une course très sérieuse. Il termine quatrième devant , qui était pourtant sur le podium en début de manche.

 

Super-finale

Très revanchard, remporte la super-finale. Troisième au départ, son meilleur de la journée, il s’est rapidement mis en action pour disposer, en trois tours, de et de Florent Richier qui avait réalisé le holeshot. Pilote le plus rapide sur ce superbe terrain, il a roulé fort pour s’imposer avec près de 25 secondes d’avance. se contente de la seconde place. Il a géré cette ultime manche du jour et n’a pris aucun risque en vue du championnat. La lutte pour le podium a été très âpre. Sur son terrain, a fait le spectacle. Au contact des leaders au départ, il s’est emparé de la troisième place à mi-course avant de chuter, laissant et aux manettes. Il a vite recollé et les trois pilotes sont restés roues dans roues plusieurs tours avant que , sous pression, ne parte à la faute (il finira huitième). Dans les derniers instants, aura mis une très grosse pression mais c’est finalement , bien aidé par la puissance de la 450 cc qui monte sur le podium. Le pilote Bud Racing se console en étant le meilleur MX2 de la super-finale. Loic Rombaut fait une nouvelle fois une manche très sérieuse à la cinquième place devant un très bon Laurent Saulmier. , second MX2, est septième tandis que Florent Richier, qui a chuté alors qu’il était bien placé, finit à la neuvième position.

 

Prochain rendez-vous

Le championnat fait relâche le temps d’un week-end avant que les pilotes ne se retrouvent en Bretagne pour le quatrième rendez-vous. L’épreuve intégrera le Championnat de France Junior et aura lieu les 4 et 5 avril à Romagné, hôte fidèle de l’Elite depuis de très nombreuses années, et circuit toujours très spectaculaire.

Partenaires
  • Partenaire Titre
  • Partenaire Pneumatique
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaire Constructeur
24 MX
DUNLOP
France Equipement
First Racing
MX Mag
Yamaha