communiqués
19.05.19.
Victoires de Potisek, Guyon et Miot à Pernes-Les-Fontaines

La pluie s’est une nouvelle fois invitée sur le 24MX Tour pour cette cinquième épreuve des Championnats de France Elites et Junior de . Les averses matinales ont transformé le circuit du Val-de-Guilhaud en véritable bourbier pour les premières manches des différentes catégories. Il a ensuite bien séché permettant aux pilotes de s’exprimer pleinement dans le Vaucluse. Le MC Pernois a une nouvelle fois réalisé une organisation impeccable de bout en bout.

 

L’écart se réduit en tête de l’Elite MX1

Sans remporter de manche mais grâce à deux bons départs et deux courses très propres terminées à la deuxième place, Milko Potisek (HB Racing Yamaha) remporte sa première épreuve de la saison. Cela faisait bien longtemps que le Nordiste n’avait pas signé un aussi bon résultat sur le 24MX Tour. Très rapidement placé second en première manche, il est resté dans la roue dans la roue de pour terminer trois secondes derrière le leader. Longtemps troisième de l’ultime course après s’être défait de Rémy Annelot (Suzuki), il s’est fait distancer par le duo Valentin Guillod (FR25 Honda) avant que ce dernier, alors en tête, ne cale à cinq tours de l’arrivée et reparte entre lui et Grégory Aranda (SN Motorsports KAwasaki). Le pilote OB1 Motorsports peut nourrir beaucoup de regrets car il était en mesure de s’imposer sans cette erreur. Il avait remporté la première manche en dépassant Dan Houzet dès les premiers virages et avait bien contenu Potisek. Lors du second départ, il avait pris la roue de Guillod avant de lui faire l’intérieur après quelques virages. C’est en fin de manche, alors que le Suisse remettait la pression, qu’Aubin, victime de douleur aux avants-bras, a fait cette erreur qui lui coûte la victoire. Guillod complète le podium de l’épreuve grâce à son holeshot et sa victoire en seconde manche. Parti dans le Top15 au départ précédent, il avait chuté dans le tour 2 pour ne terminer que cinquième.

Deux fois dans le Top 3 de manche, Grégory Aranda se contente de la quatrième place de la journée. Le Gardois a quelque peu manqué ses envolées, ce qui l’a contraint à revenir petit à petit à deux reprises, chose qu’il a fait avec beaucoup d’application, de sérieux et de maîtrise dans des conditions difficiles. Il réalise néanmoins une bonne opération au Championnat puisqu’il revient à quatre points de même s’il ne devance plus Potisek que de deux unités. Nous voilà donc avec les trois leaders se tenant en six petits points. Desprey a été à la peine dans ces conditions boueuses. Avec deux chutes aux essais chronos, il n’a pu entrer en grille qu’en onzième position. Ses deux départs ont été médiocre, et, même s’il a signé le meilleur temps en piste en première manche, il se contente d’une quatrième puis d’une cinquième place. A noter que Dan Houzet (KTM DNF-8) a bien animé les départs de manche avant d’abandonner en première manche et de rétrograder ensuite.

 

Guyon vainqueur sur une 125cc en Elite MX2.

L’objectif principal de sa saison étant le Championnat d’Europe 125cc, (VRT KTM) a fait le choix de s’aligner à Pernes-les-Fontaines sur une moto de cette cylindrée afin de mieux se préparer. Le pilote de l’Equipe de France monte clairement en puissance au fil des courses et il réussit la performance majuscule de remporter l’épreuve. Il a forgé son succès en première manche en assurant un bon départ qu’il l’a vu se placer en deuxième position derrière Cavin Fonvieille (TMX KTM) après que , qui avait signé le holeshot, soit tombé dans le premier tour. Guyon a patiemment mis la pression sur Fonvieille et, lorsque ce dernier s’est montré moins tranchant dans le trafic des retardataires, il a réussi à passer pour filer vers la victoire. Lors de la seconde course, il est à nouveau bien parti, s’est défait de Lucas Imbert (TMX Yamaha) après deux tours et n’a pas été inquiété. Il n’a toutefois pas été en mesure de suivre le rythme imposé par Teillet qui était parti devant après avoir signé un nouveau holeshot. Le pilote JPM Racing Suzuki termine deuxième de la journée et peut nourrir quelques regrets car un doublé lui tendait les bras s’il n’avait pas chuté en première manche pour finir à la troisième place. Il se console en reprenant la tête du Championnat à Pierre Goupillon (Assomotor RedMoto Honda), absent sur blessure.

(2B Husqvarna), de retour dans la catégorie, a fait mieux que de la figuration et monte sur le podium de l’épreuve. Troisième durant presque toute la première course il n’a pu résister au retour de Teillet qui l’a passé à deux tours du drapeau à damiers. Moins bien parti en seconde manche il est remonté régulièrement au fil de la course pour accrocher un Top 3 au détriment de Germain Jamet (TMX Yamaha). Ce dernier, après une huitième place, signe sa meilleure performance pour intégrer le Top 5 de l’épreuve juste devant son coéquipier Lucas Imbert (5-6) qui a animé les débuts de course avant de s’effondrer après une vingtaine de minutes. Dans ces conditions et grâce à sa splendide première manche, Calvin Fonvieille se classe quatrième de la journée, à égalité de points avec Soubeyras. Thibault Benistant (Yamaha MJC – 12-7) s’est trouvé en difficulté dans le Vaucluse, ne réussissant pas trouver les bonnes traces après des mauvais départs, et perd de précieux points au Championnat.

 

Miot encore vainqueur en Junior mais …

Florian Miot (Yamaha MJC) n’est plus invaincu en Junior ! Certes il remporte l’épreuve et caracole toujours en tête du Championnat mais il a été battu pour la première fois de la saison ! Son tombeur n’est autre que Xavier Cazal (VHR KTM) qui a réussi une première course dans la boue quasi parfaite. Il a réalisé le holeshot avant que Saad Soulimani ne le passe dans le premier tour. Le pilote VRT Husqvarna est parti au tapis quelques minutes plus tard, laissant le champ libre au Réunionnais. Il faut dire que Miot était scotché dans le trafic après un départ moyen. Un problème l’a par ailleurs contraint a rapidement se séparer de son masque, il n’a donc pas pu combler son retard même s’il termine tout proche. Très revanchard, Miot ne va pas faire dans la dentelle lors de la seconde course. C’est pourtant Cazal qui était une nouvelle fois parti devant mais le leader du Championnat, pourtant très mal sorti de grille, s’est faufilér de manière impressionnante dès les premiers virages pour reprendre les commandes durant la deuxième boucle, et ne plus les lâcher. Cazal ne terminera que troisième de la seconde manche car le jeune Liam Everts, très à l’aise pour sa première année dans la catégorie, a réussi à le doubler au tiers de la course.

Le fils du plus beau palmarès du cross mondial termine donc troisième de la journée grâce à cette sublime deuxième place en seconde manche. Durant le premier acte il était resté bien calé en troisième position sans être inquiété même s’il n’avait pu résister au retour de Miot après que Soulimani ai chuté. Simon Depoers (Yamaha MJC 4-5) a une nouvelle fois fait preuve de beaucoup de sérieux et d’application pour se classer quatrième de l’épreuve. Il reste très régulier même s’il manque d’un peu de vitesse pour lutter pour le podium. Il devance Bogdan Krajewski (KTM 5-7) qui était une nouvelle fois très rapide mais a fait des départs exécrables, et Saad Soulimani (6-8) qui aurait pu espérer beaucoup mieux sans son erreur de la première manche. Son coéquipier Arthur Vial a quant à lui était contraint à l’abandon après un tour en première manche avant de faire une solide deuxième course terminée à la quatrième place.

 

Prochain rendez-vous

Pilotes et suiveurs du 24MX Tour bénéficient d’un bon mois de repos avant de partir à la découverte d’un nouveau tracé. L’avant dernière épreuve de l’ année se déroulera dans la Manche, à Rauville-La-Place, les 29 et 30 juin prochains. Le Moto Club du Val d’Ouve recevra pour la première fois le 24MX Tour, deux semaines avant la grande finale prévue en Bretagne à Iffendic.

 

Encore plus de 24MX Tour avec Facebook

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en Live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumé des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-.fr

Partenaires
  • Partenaire Titre
  • Partenaire Pneumatique
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaire Constructeur
24 MX
DUNLOP
France Equipement
First Racing
MX Mag
Yamaha