Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

TEAM AMEXIO SUZUKI – SAINT JEAN

Teams / Pilotes

Le team Amexio Suzuki est entré dans vif du sujet le weekend dernier, avec l’ouverture du championnat de France Elite 2017 à St Jean d’Angely. Une entrée en matière difficile pour Nicolas handicapé par une blessure au genou, et qui aurait pu être meilleur pour Arnaud qui repart toutefois dans le top 5 du MX2.

Nicolas : 11ème et 7ème, 8ème du championnat

Arnaud : 14ème et 3ème, 5ème du championnat 

Nicolas s’attendait à souffrir dans la mesure ou depuis trois semaines il lui était difficile de s’entrainer en raison d’une entorse au genou contractée à l’entrainement. Malgré un gros manque de roulage sa vitesse de pointe est toujours là comme il le montrait en signant le second temps chrono de son groupe ; motivé comme jamais au départ des manches, il allait virer en tête dans la première et dans la roue de Valentin Teillet dans la seconde, prouvant qu’il n’avait rien perdu de sa grinta. Mais le manque de roulage allait se payer cash sous la forme de violentes douleurs aux avant bras l’obligeant à rendre la main après quelques tours ; relégué à la porte du top 10 en première manche, Nico s’en sortira mieux dans la seconde ou il accroche une septième place.

Septième temps de son groupe MX2 à une grosse seconde de la pôle, Arnaud allait confirmer que les RMZ 2017 ‘craquent fort’ puisqu’il va s’offrir les deux holeshot du jour ! Longtemps troisième de la première manche, il va malheureusement caler une première puis une seconde fois chutant à la quatorzième place ! Sa seconde manche sera d’un autre tonneau puisqu’il termine troisième, un résultat plus en rapport avec ses capacités.

La prochaine épreuve est prévue les 1 et 2 Avril à Romagne.

Nicolas Aubin : « Malgré mon manque de roulage j’espérais un top cinq, mais j’ai trop souffert des bras du fait que depuis trois semaines je n’avais pu faire que quelques tours de circuit. L’entorse au genou était douloureuse, mais c’était beaucoup plus supportable que le mal de bras qui était terrible en première manche ! Cela ira obligatoirement mieux à Romagne puisque je peux à nouveau m’entrainer, et si les départs se passent aussi bien qu’à St Jean il y aura quelque chose à faire là bas car côté vitesse je n’ai pas trop perdu avec cette inactivité. Vraiment dommage qu’Arnaud cale deux fois en première manche, il avait un podium en main avant ces erreurs. Il s’est rattrapé dans la seconde manche et je suis confiant pour lui car il avait le rythme et la vitesse ; sa Suzuki est performante, on l’a vu au niveau des départs puisqu’il part deux fois devant ce qui est très positif pour la saison à venir. »