Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Stephen Rubini s’impose à Sommières en ouverture du Junior

Communiqués

Le 24MX Tour 2016 s’est ouvert ce samedi 5 mars à Sommières dans le Gard. Ce sont les jeunes qui ont été les premiers a s’élancer, avec l’ouverture des Championnats de France Junior et Espoirs. Sur les rives de la Méditerrannée, les conditions météo sont restées très bonnes – beau soleil et léger vent frais – tout au long de la journée. Les conditions de piste étaient quand à elle parfaites, digne des meilleurs terrains de l’hexagone. Les bénévoles du club ont une nouvelle fois fourni un travail extraordinaire pour cette « répétition » grandeur nature avant le grand show de l’Elite demain.

 

Stephen Rubini (KTM) s’impose avec brio en Junior

S’il est un pilote en pleine confiance en ce début de saison, c’est bien Stephen Rubini. Champion d’Italie 125 cc, vainqueur à Lacapelle-Marival, le pilote KTM Silver Action n’a pas manqué de s’imposer à Sommières. En remportant les deux manches du jour, il se place comme un très sérieux candidat au titre. Parti dans les cinq premiers dans les deux courses, il ne s’est jamais affolé. Avec beaucoup de maîtrise et de maturité, il est tranquillement revenu à deux reprise sur Pierre Goupillon (KTM) qui termine l’épreuve à la seconde place. S’il a fait preuve d’une belle pointe de vitesse, meilleur temps des chronos, le licencié du MC Dinannais a commis trop d’erreurs pour espérer s’imposer. Il a chuté dans les deux manches en butant dans une ornière en première, puis dans un retardataire en seconde. Il a néanmoins été le seul à tenir le rythme du leader et a montré qu’il faudrait compter sur lui.

En troisième position on retrouve Julien Roussaly (KTM). Le tarnais signe son premier podium en Championnat de France grâce à une belle régularité. Troisième de la première manche, la quatrième place de la seconde lui aura suffit pour signer la plus belle performance de sa jeune carrière. Il n’a néanmoins jamais été en mesure d’inquiéter les leaders. L’objectif de sa saison reste d’accrocher le podium. Maxime Charlier (Husqvarna) doit lui se contenter de la quatrième place. Une petite déception pour le local de l’étape qui a chuté en première manche, puis échoué à une seconde de Julien Roussaly en seconde. Brian Strubhart-Moreau (Kawasaki) devance Calvin Fonvieille (Yamaha) pour la cinquième place. Ces deux pilotes, sérieux prétendants au titre, ont connu des fortunes diverses. Le premier, jeune pilote Bud Racing, a chuté en première manche avant de signer le holeshot de la seconde et de monter sur le podium. Le second a lui effectué deux départs catastrophiques suivi de chutes et n’a jamais pu faire mieux que cinquième.

 

Pierre Cantournet et Tom Guyon en pôle position en Espoirs

Si les Juniors ont disputé l’intégralité de leur épreuve ce jour, les Espoirs ont eux effectué leurs qualifications uniquement. En effet, ces très jeunes pilotes auront la chance de disputer leurs manches demain, entre les courses Elite. Après des séances d’essais chronométrés, une course de quinze minute par groupe a permis de qualifier les quarante pilotes qui se disputeront la victoire.

Déjà meilleur temps des chronos, Pierre Cantournet (Husqvarna) est sorti vainqueur du groupe A, juste devant Matheo Miot (Kawasaki) qui était pourtant le mieux parti. Enzo Polias (Husqvarna) se classe en troisième position après avoir pris le meilleur sur Bogdan Krajewski (KTM) peu avant le drapeau à damiers. Dans le groupe B, Tom Guyon (TM Racing) a vite pris la mesure de Tony Lopez (KTM) pour s’imposer. Pierre Moine (Husqvarna) termine troisième à quinze secondes du leader.