Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Première victoire pour Mateo Bernard en Espoir à Gueugnon (71)

Gueugnon (71)
Communiqués

Les pilotes Espoir n’ont pas été gâtés ce samedi pour la deuxième épreuve de leur Championnat de France motocross. Malgré le très beau terrain du moto-club de Dardon-Gueugnon, et l’excellent travail réalisé par ses bénévoles pour le préparer, les jeunes pousses du 24 MX Tour ont été mises à rude épreuve su une piste détrempée par une pluie incessante. La texture sablonneuse du circuit Sainte Radegonde a permis le bon déroulement de l’événement, avec des courses à rebondissements. Demain place aux Championnats de France Elite MX1, Elite MX2, et Junior avec deux champions du monde en guest-star. A Jordi Tixier en MX1 s’est ajouté il y a quelques jours l’officiel KTM Tom Vialle, sacré en MX2 en 2020.

 

Mateo Bernard solide malgré les conditions en Espoir.

Sur une piste extrêmement glissante ne pardonnant aucune erreur, Mateo Bernard crée une petite surprise en remportant l’épreuve. A 13 ans, le pilote du team FR25 Suttel Husqvarna d’un certain Florent Richier réussi sa meilleure performance dans la catégorie. Il n’était encore jamais monté sur un podium, ni n’avait intégré un Top 3 de manche jusque-là . Et pourtant, alors que Ryan Oppliger (KTM) réussissait le holeshot au premier départ, Bernard était en retrait malgré une très bonne sortie de grille. Il ne pointait que septième à la fin de la première boucle. Le tour suivant, il était passé par deux adversaires avant de mettre la machine en marche. Tandis que les leaders partaient tour à tour à la faute, lui n’a commis aucune erreur pour remonter petit à petit et terminer à la deuxième place de la course. Sa seconde manche a été d’un autre acabit. Un excellent départ lui a ouvert la porte du holeshot et de la tête de la course. Dans le premier tour, il n’a pas réussi à résister aux assauts d’un Raphael Darne (KTM) déchaîné. Il est resté au contact du leader toute la manche pour s’offrir une deuxième place synonyme de victoire finale.

Auteur d’une très belle performance, Amaury Maindru (KTM) prend la deuxième place de l’épreuve. Sa première manche a ressemblé fortement à celle de Bernard. Pas très bien sorti de grille, il s’est rapidement mis en action pour dépasser le vainqueur du jour dans le tour 2, puis remonter sur la tête. Bénéficiant d’une chute de Darne qui avait repris la tête de course à Oppliger, puis d’erreurs de Mano Faure (Husqvarna) alors aux avant-postes, Maindru remporte la manche. Sa seconde course a été moins mouvementée. Mieux parti, il a vite pointé dans le Top 3 sans pouvoir résister à Faure plus de quelques tours. Dommage, une troisième place lui aurait assuré la victoire finale. Il remonte néanmoins deuxième du Championnat, trois point derrière Faure. Le porteur de la plaque rouge a été en difficulté avec ses départs. Surtout, il a chuté à plusieurs reprises dans la première manche, ne prenant que la 8ème place avant de se rattraper en seconde. Troisième sur la ligne d’arrivée, il se classe cinquième du jour, mais conserve l’essentiel, la tête du Championnat.

Dans ces conditions, c’est Raphael Darne qui monte sur le podium final. Deuxième meilleur temps des chronos, il s’est plutôt bien élancé en première manche, réussissant à s’emparer de la tête au tour 4. Il a perdu l’avant dans un virage au tour suivant et n’a franchi la ligne qu’en septième position. Son second départ a été excellent, il a très vite pris les rennes de la course pour s’imposer. La vitesse était là pour l’Auvergnat qui se repositionne au Championnat, en quatrième position. A noter que Basile Pigois (KTM – 4-5) réalise une prestation très solide en prenant la quatrième place de la journée. Cela lui permet d’intégrer le Top 3 du Championnat, tandis que Maho Simo (Gas Gas) termine troisième de la première manche avant de se rater en seconde, douzième seulement.

 

Qualifications du Junior.

Arnaud Colson (Gas Gas) réalise le meilleure temps des essais chronométrés du groupe A avec près de deux secondes d’avance sur le leader du Championnat Adrien Petit (Yamaha). Premier groupe à passer en début d’après-midi, les pilotes ont roulé sur une piste où aucune trace n’était sèche, rendant le début des qualifications compliqué avec de nombreuses chutes. Mathis Barthez (Yamaha) signe le troisième temps du groupe devant Toni Giorgessi (Gas Gas). Le troisième du Championnat a eu un problème sur sa moto après quelques minutes seulement. Il a été contraint de remonter chercher sa moto de réserve pour se qualifier.

Sur une piste un peu plus sèche, le groupe B a été significativement plus rapide. Mateo Russi réalise le meilleur temps général de ces qualifs en 2:11.482. L’Italien du team Tech 32 KTM devance un Tejy Krismann (KTM) qui signe sa meilleure performance dans la catégorie. Le Champion de France Espoir en titre Mathis Valin (737 Performance Gas Gas Oxmoto) rentre dans le Top 3 à deux secondes du leader.

 

Suivez le 24MX Tour sur les réseaux sociaux.

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumés des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Le dimanche suivant chaque épreuve, Auto Moto la Chaîne proposera un retour sur la compétition sous forme d’un magazine de 26 min. Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr