Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Première pour Fonvieille en MX2, Potisek enchaîne en MX1 à Romagné (35)

Romagné (35)
Communiqués

Après deux épreuves dans des conditions extrêmes, la troisième étape des Championnats de France Elite MX1, Elite MX2 et Junior s’est déroulée de manière parfaite en terre bretonne. Malgré des températures très fraîches et un peu de vent, le soleil a brillé sur le terrain des Vallées de Thouru en matinée avant que le ciel ne se couvre pour les manches. Comme toujours à Romagné, un public très nombreux a fait le déplacement pour admirer les exploits des meilleurs pilotes tricolores. Il a pu se délecter de six manches mouvementées, disputées, avec de nombreux rebondissements.

 

Desprey pas en réussite, Potisek creuse l’écart en MX1.

En s’imposant de belle manière à Romagné, Milko Potisek (Yamaha Drag’on Tek) enchaîne sur une troisième victoire d’affilée en autant d’épreuve. Surtout, le Nordiste réalise une excellente opération au Championnat compte tenu des déboires de son principal rival Maxime Desprey (GSM Dafy Michelin Yamaha). Le double Champion de France en titre a vécu un week-end apocalyptique et ne repart qu’avec cinq points de Bretagne. Alors qu’il était remonté en un éclair du milieu de peloton à la deuxième place de la première manche juste derrière Potisek, Desprey a chuté. Il a mis une éternité à repartir à cause d’un blocage du bouton coupe-circuit. Rebelote lors de l’ultime course. Revenu second après une sortie de grille moyenne, un problème au niveau de la poignée d’embrayage l’a contraint à repasser par les stands et à repartir à près d’un tour. Il n’en fallait pas tant à Potisek ! Comme toujours, deux excellents départs lui ont permis de gérer ses courses. S’il s’est fait passer par Soubeyras (MM85 Honda CBO) et Desprey lors de la première, il a réussi à en remettre une couche dans le dernier tour pour arracher la victoire à un « Soub » qui pensait avoir fait le plus dur. Alors qu’il a mené l’ultime course dès le départ, Potisek a cette fois du s’incliner lors de la dernière boucle devant Valentin Guillod.

Le Suisse en profite pour prendre la deuxième place de l’épreuve, mais également du Championnat, à 39 points du leader. Meilleur temps des chronos, très revanchard après un début de 24MX Tour mitigé, Guillod s’est précipité en première manche, tombant à deux reprises dans les premiers tours. Sa vitesse lui a permis de se classer sixième après une belle remontée. Prudent au départ de la seconde course, il pointait tout juste dans le Top 15 au premier passage. Petit à petit, le pilote Hostettler Yamaha s’est mis dans le rythme pour croquer tous ses adversaires un à un, s’offrant Potisek dans le dernier tour pour sa première victoire de manche de l’année. Grégory Aranda (Tech32 KTM) monte sur le podium de l’épreuve après un très bon départ et une troisième place en première manche, puis en sécurisant en fin de temps réglementaire une quatrième place lors de la seconde. Cédric Soubeyras a lui aussi réussi une fantastique première course terminée deuxième, avant de se rater en début de seconde. Dans les derniers après quelques virages, il est revenu septième pour une quatrième place au final. Il devance Brice Maylin (Husqvarna-10-3) qui réalise sa plus belle épreuve Elite, signant notamment son premier Top 3 de manche lors du dernier opus, après un départ où il a réussi à mettre sous pression le leader du Championnat.

 

Goupillon rapide mais Fonvielle gagnant en MX2.

Il suffisait de voir la joie de Calvin Fonvieille sur la ligne d’arrivée pour comprendre à quel point sa première victoire en Championnat de France Elite lui tenait à cœur. Souvent abonné aux places d’honneur, le Tarnais a enfin goûté aux joies de la victoire. Il recolle au Championnat, deuxième à huit points du leader Goupillon. Lors de la première course, les positions se sont très rapidement figées. Troisième au départ, Fonvielle a conservé cette place toute la manche, derrière l’intouchable Goupillon, et sans pouvoir inquiéter la deuxième place de Teillet (737 Performance Gas Gas Oxmoto). Au second départ, le pilote TMX Compétition KTM a pris les commandes mais n’a tenu qu’un tour face au leader du Championnat. Alors qu’on pensait Goupillon parti pour un doublé, le Breton a été victime d’un problème mécanique, la moto ayant coupé en bas d’une descente. Fonvielle en profite pour remporter la manche et l’épreuve par l’occasion.

Deux fois deuxième de la journée, Valentin Teillet monte sur son premier podium de l’année, sur la seconde marche. S’il a roulé aux avant-postes toute la première course, son second départ a été plus délicat. Copieusement enfermé à l’intérieur lors d’une sortie de grille où ça a frotté fort, le Vendéen a réussi à se faufiler à la perfection dans les premiers virages pour ne pas être distancé. Dès le premier tour, il est remonté en quatrième position avant de disposer de Charlier quelques minutes plus tard, puis de bénéficier des mésaventures de Goupillon. Indéniablement le plus rapide en piste, le Champion de France en titre peut nourrir de gros regrets car le doublé lui tendait les bras. Il a mis une bonne minute avant de repartir après son problème mécanique mais réussi néanmoins à franchir la ligne septième, synonyme de podium pour le pilote WID Motorsports KTM. Comme souvent, Germain Jamet (TMX Compétition Yamaha 6-4) termine au pied de la boite, à égalité de points avec Maxime Charlier (Tech32 KTM 4-6) qui a montré de très bonnes choses en Bretagne.

 

Petit continue sur sa lancée en Junior.

Adrien Petit (Yamaha) a confirmé à Romagné qu’il était bien l’homme fort de la catégorie, en s’imposant pour la troisième fois consécutive. S’il a semblé moins souverain que lors des épreuves précédentes, il a su garder la tête froide pour s’imposer. Moins bien placé sur la grille suite à des qualifications moyennes, il s’est mis dans la difficulté lors du premier départ. Il a fait le yoyo entre la troisième et la sixième place, réussissant à prendre le meilleur sur Brunet et Colson, avant de se faire passer par Giorgessi à quelques minutes du drapeau à damier. Sans s’énerver, il est parvenu à repasser le pilote Gas Gas dans le dernier tour pour finir deuxième. Lors du second opus, il s’est rapidement positionné dans la roue du leader Fueri avant que ce dernier ne chute. Sans être inquiété, il remporte cette course ainsi que l’épreuve.

Comme Goupillon en MX2, Alexis Fueri peut nourrir des regrets car il était clairement le plus rapide en Junior. Après un cavalier seul en première manche, le pilote de l’Equipe de France 125cc filait vers le doublé mais un coup de raquette sur un saut en montée en a décidé autrement. Reparti quatrième, l’officiel Fantic a réussi à se défaire de Colson et de Russi (Tech32 KTM), mais n’a pu revenir sur le leader. Deuxième de la course, il termine l’épreuve à cette même position. L’Italien Mateo Russi complète le podium de la journée. Meilleur temps des qualifications, il n’a pu réellement inquiéter les leaders en course. Une petite chute alors qu’il était deuxième en première manche a hypothéqué quelque peu ses chances. Il franchit la ligne troisième. Sa seconde course a été très solide même s’il a mis plusieurs tours à se défaire de Colson pour le gain de la troisième place, laissant ses rivaux creuser l’écart. Toni Giorgessi (Gas Gas 4-5) à une nouvelle fois affiché une belle vitesse mais a commis trop d’erreurs pour espérer mieux que sa quatrième place finale. Il devance Arnaud Colson (Gas Gas 9-4) qui a réalisé une très belle entame de deuxième manche.

 

Prochain rendez-vous.

Les acteurs du 24MX Tour bénéficient d’un week-end off avant d’enchaîner sur la quatrième épreuve des Championnats de France. Direction le Sud et plus précisément le Tarn pour retrouver un circuit qu’ils connaissent bien. L’AGS Puech Rampant et son terrain de Castelnau-de-Lévis, près d’Albi, célébrera à nouveau la grand-messe du motocross hexagonal les 16 et 17 avril prochains.

 

Suivez le 24MX Tour sur les réseaux sociaux

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumés des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Le dimanche suivant chaque épreuve, Auto Moto la Chaîne proposera un retour sur la compétition sous forme d’un magazine de 26 min. Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr