Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Mano Faure vainqueur et titré en Espoir à Basly (14)

Basly (14)
Communiqués

Si la canicule s’est abattue sur une grande partie de l’Hexagone ce samedi, elle a heureusement épargné le Calvados où a débuté la dernière épreuve du 24MX Tour 2022. Pour leur première réception de cette compétition, les équipes du MC Basly ont profité de conditions excellentes, avec des températures élevées mais un air respirable. Elles ont assuré une organisation impeccable, permettant aux pilotes du Championnat de France Espoir de disputer leur ultime épreuve dans d’excellentes conditions. Bien préparée, avec des enchaînements d’obstacles ne laissant que peu de répit aux pilotes, la piste s’est avérée sélective et exigeante. Le pilote de l’Équipe de France 85cc Mano Faure n’a pas tremblé pour succéder à Mathis Valin au palmarès du championnat Espoir. Demain, place aux finales des Championnats de France Elite MX1, Elite MX2, et Junior.

 

Faure ne tremble pas en Espoir.

Arrivé dans le Calvados avec le plein de confiance suite à ses doublés sur les deux dernières épreuves, Mano Faure n’a pas tremblé pour conquérir le titre de Champion de France Espoir. Pourtant son principal rival Amaury Maindru (KTM) avait mis la pression en réalisant le meilleur chrono matinal. Mais, du haut de ses 13 ans, le Gersois s’est placé dans des conditions idéales en réalisant le holeshot de la première manche. Mieux, il a rapidement eu le champ dégagé suite aux chutes dès le premier tour d’Oppliger (KTM) puis de Maindru. Faure a géré sa course pour franchir la ligne avec quelques secondes d’avance sur un Maho Simo (GasGas) qui a terminé fort. Avec Maindru seulement cinquième, le team GT Racing KTM pouvait alors exulter, Faure était titré sans attendre la seconde course. Malgré tout, le nouveau roi de la catégorie a mis un point d’honneur à remporter l’épreuve. Arborant un magnifique casque doré, le Champion a de nouveau pris les commandes de l’ultime manche. Il a limité les risques, offrant peu de résistance aux attaques d’Oppliger puis de Maindru en fin de temps réglementaire. Il franchit la ligne à une troisième place qui lui permet néanmoins de remporter la journée.

Le Suisse Ryan Oppliger (KTM) se classe deuxième de l’épreuve en remportant la dernière course. Très performant, il était revenu quatrième après sa chute en début de première manche quand il était deuxième. Il signe son meilleur résultat de l’année, devançant Maho Simo de trois points. Ce dernier a eu une première sortie de grille un peu délicate qui l’a vu se placer tout juste dans le Top 10 après quelques virages. Il a mis beaucoup de cœur pour remonter jusqu’en deuxième position, en se défaisant de surprenants Liam Bruneau (KTM – 3-7) et Félix Cardineau (Husqvarna -6-8). Le licencié au MC Cogolin a dû laisser beaucoup d’énergie dans la bataille, se classant quatrième de l’ultime course alors qu’il avait réalisé un départ dans le Top 5. Simo réalise néanmoins une bonne opération puisqu’il dépasse au Championnat Basile Pigois (GasGas – 7-6), s’offrant ainsi la troisième marche du podium de l’année. C’est Amaury Maindru qui termine sur la seconde marche du podium du Championnat. Un peu à l’image de sa saison, il a commis des petites erreurs qui coûtent cher, comme cette chute en première manche qui lui enlève tout espoir. Sa deuxième place dans le dernier opus restera anecdotique mais lui offre la quatrième place de la journée devant un très bon Liam Bruneau.

 

Qualifications du Junior.

Les pilotes du groupe A ont nettoyé la piste après l’arrosage à la pause méridienne. Les premiers tours sur un circuit très glissant ont donc été piégeux. En fin de séance, Adrien Petit (Yamaha) a réalisé le meilleur chrono du groupe en 2:06.088. Il devance Arnaud Colson (GasGas) de 0.284 sec et Toni Giorgessi (GasGas) de plus de cinq dixièmes. Tom Brunet (VRT KTM Veritise) se contente du cinquième temps derrière Alexandre Viltard (GasGAs), tandis que Tejy Krismann (KTM) n’a pas été aussi performant qu’habituellement, avec le 8eme temps.

Logiquement, le groupe B a été plus rapide que le précédent, avec une piste beaucoup plus sèche. Après des premiers passages émaillés de petites erreurs, Mathis Valin (737 Performance GasGas Oxmoto) signe le meilleur chrono dans son huitième tour en 2:0.2.979. Il devance de plus d’une seconde Mathis Barthez (Yamaha). Le leader du Championnat Matheo Russi (Tech32KTM) suit de près avec le troisième temps tandis que Noah Vampa (Yamaha) est relégué à près de 2 sec et Lorenzo Siino (KTM) à plus de 2,5 sec.

 

Suivez le 24MX Tour sur les réseaux sociaux.

 

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumés des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Le dimanche suivant chaque épreuve, Auto Moto la Chaîne proposera un retour sur la compétition sous forme d’un magazine de 26 min. Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr