Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Maho Simo puissance deux à Castelnau-de-Lévis (81)

Castelnau-de-Lévis (81)
Communiqués

Changement radical de décor pour la quatrième épreuve du 24MX Tour 2022 ! D’épaisses brumes matinales et quelques gouttes ont vite laissé la place à un franc soleil et des températures printanières pour les deux manches du Championnat de France Espoir et les chronos du Junior. Les jeunes pilotes ont dû s’adapter au terrain sec, dur et roulant de Castelnau-de-Lévis, et aussi à ces premières chaleurs. Pas de quoi néanmoins freiner les ardeurs des participants, ni des bénévoles de l’AGS Puech-Rampant. De bon augure pour les quatrièmes épreuves des Championnats de France Elite MX1, Elite MX2 et Junior prévues demain.

 

Doublé de Maho Simo en Espoir.

 

Après trois épreuves disputées dans des conditions hivernales sur des terrains très souples, les protagonistes du 24MX Tour ont été confrontés aux premières chaleurs de l’année et à terrain beaucoup plus dur et sec. En bon Sudiste, Maho Simo (Gas Gas) n’a pas traîné pour s’adapter. Venu des Alpes-Maritimes, le licencié du MC Cogolin, n’a laissé aucune chance à ses adversaires en remportant les deux manches de la journée. Pourtant son premier départ a été plus que moyen. En queue de peloton au bout de la première ligne droite, il a mis du gros gaz pour se positionner septième après un tour. Très à l’aise, il s’est appliqué pour remonter troisième, puis se défaire d’un surprenant Jean Lino Broussole (Gas Gas). A mi-course il est revenu dans la roue du leader Amaury Maindru. Sans trop de peine il est parvenu à prendre les commandes de la course pour ne plus les lâcher. La seconde manche a presque été une formalité. En réalisant le holeshot, il s’est ouvert une voie royale. S’il a légèrement été mis sous pression par Mano Faure (KTM) durant quelques tours, il a réussi à prendre le large pour signer sa première victoire d’épreuve dans la catégorie.

Le leader du Championnat Amaury Maindru (KTM) se classe deuxième de l’épreuve. A l’issue d’un premier départ très mouvementé qui a vu chuter lourdement son principal rival au classement général Mano Faure, mais également Matéo Bernard (Husqvarna) qui avait signé le meilleur temps des chronos, Maindru s’est porté en tête de la manche. En se défaisant de Yannis Lopez après un tour il pensait peut être avoir fait le plus dur mais c’était sans compter sur le vainqueur du jour. Lors de l’ultime course, Maindru est moins bien sorti de grille laissant les leaders creuser trop d’écart pour pouvoir espérer mieux qu’un Top3. Un résultat lui permettant néanmoins d’augmenter son avance au Championnat, la portant à neuf points. Il faut dire que Faure doit se contenter de la quatrième place de l’épreuve suite à sa grosse chute lors du premier départ. Reparti loin derrière, il est parvenu à franchir la ligne en huitième position avant de réaliser une seconde course très honorable où il a roulé deuxième sans être menacé.

Pour la première fois de sa jeune carrière, Basile Pigois (KTM) réussi à monter sur la boite. Troisième de l’épreuve, il a réalisé deux courses très appliquées et régulières. Franchissant la ligne à deux reprises en quatrième position, le licencié du MC Saint Chamond prend également la troisième place du Championnat. Il bénéficie d’une grosse chute de Raphael Darne en début de première manche qui l’a contraint à abandonner l’épreuve. Les déboires des leaders au premier départ ont permis à Jean-Lino Broussole de s’illustrer. Pour la première fois il réalise un Top 3 de manche, tandis que Benjamin Bonmalais (Gas GAs) a mis la pression sur Pigois toute la seconde manche pour un Top 5 de manche. Régulier, le Suisse Ryan Oppliger entre lui dans le Top 5 de la journée (KTM-5-6).

 

Qualifications du Junior

Dans le groupe A, le premier à s’élancer, le meilleur temps est réalisé par le leader du Championnat Adrien Petit (Yamaha) en 2:03.036. Sur ce terrain très sec et avec ces premières chaleurs, le Sudiste Arnaud Colson (Gas Gas) s’en sort très bien à une demie-seconde du leader. Derrière, il y a un gouffre ! Troisième, Tejy Krismann (KTM) pointe à prêt de 5 secondes, devançant Noah Vampa (Yamaha) et Tom Brunet (VRT KTM Veritise).

Le groupe B a été plus rapide que le premier. Mathis Barthez (Yamaha) impressionne en signant un chrono près de 3 secondes plus rapide que Petit. Le pilote de l’Equipe de France Mathis Valin (737 Performance Gas Gas Oxmoto) réalise le deuxième chrono de ce groupe à un peu plus d’une seconde tandis que l’Italien du team Tech32 KTM Matheo Russi entre dans le Top3. Toni Giorgessi (Gas Gas) a eu du mal à trouver des tours clairs et propres et se contente de la quatrième place, à deux secondes de la pole.

 

Suivez le 24MX Tour sur les réseaux sociaux

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumés des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Le dimanche suivant chaque épreuve, Auto Moto la Chaîne proposera un retour sur la compétition sous forme d’un magazine de 26 min. Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr