Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Le 24MX Tour de retour à Bitche (57)

Bitche (57)
Communiqués

Alors qu’elle avait rejoint le prestigieux cercle des organisateurs du 24MX Tour en 2018, puis confirmé son savoir-faire en 2019, l’Union Motocycliste Bitchoise n’avait plus été en mesure d’accueillir la compétition ces deux dernières années pour cause de COVID. Les équipes menées par leur Président Pascal Kauderer avaient donc à cœur de renouer avec les Championnats de France Elite, Junior et Espoir cette saison. Sans hésitation, la commission motocross de la FFM a remis cette épreuve mosellane au calendrier. Les protagonistes du 24MX Tour vont ainsi retrouver les 7 et 8 mai prochains la texture très sablonneuse du circuit du Martinsthal pour la cinquième de leur sept épreuves. Le sprint final commence à Bitche, la moindre erreur va désormais se payer cash !

 

Potisek en position favorable en MX1.

Rien ne semble pouvoir arrêter le Nordiste Milko Potisek cette saison en Elite MX1. Une confortable avance en tête du Championnat lui permet de voir venir. Le pilote Yamaha Drag’on Tek va de plus retrouver en Moselle un terrain sablonneux dans lequel il excelle. Il apparaît donc comme le favori de l’épreuve. Son plus sérieux rival Valentin Guillod (Yamaha Hostettler) pointe à 39 longueurs au classement. Le Suisse reste sur deux résultats très convaincants mais ne grappille que très peu de points. La catégorie reine est très serrée cette année. Pour preuve, les trois favoris du Championnat étaient à égalité parfaite à Castelnau-de-Lévis. En troisième position, Maxime Desprey (GSM Dafy Michelin Yamaha) est franchement décroché au classement. Le double Champion de France en titre n’a plus rien à perdre dans ce début de saison compliqué. Il tentera d’aller chercher une victoire d’épreuve pour envisager une suite positive. On retrouvera par ailleurs à Bitche les outsiders habituels à commencer par Grégory Aranda (Tech32 KTM), Cédric Soubeyras (MM85 CBO Husqvarna) ou encore Nicolas Dercourt (KTM). Toujours placés, rarement vainqueurs, les trois auront à coeur d’aller chercher des Top 3 de manche en profitant de la moindre occasion. Les coéquipiers du team Honda SR Motoblouz tenteront également d’égayer leur saison. Benoit Paturel revient petit à petit en forme après ses blessures, tandis que le Belge Cyril Génot, très intéressant dans le sable de Loon-Plage, pourrait performer au Martinsthal.

 

Voie dégagée pour Goupillon MX2.

Comme Potisek en MX1, Pierre Goupillon (WID Motorsports KTM) possède à l’heure actuelle une confortable avance en tête du classement des 250 cc. Vingt-trois points le séparent de Calvin Fonvieille (TMX Compétition KTM) et 44 de Valentin Teillet (737 Performance Gas Gas Oxmoto). Indéniablement plus rapide en piste que ses adversaires, il devrait pouvoir s’imposer une nouvelle fois s’il ne commet pas d’erreur et si la mécanique le suit. Le Champion de France 2021 pourrait alors creuser l’écart en vue du titre. Et ce d’autant plus qu’en raison du Championnat du Monde MX2 et d’Europe 250 cc, Stephen Rubini (Honda SR Motoblouz) et Quentin-Marc Prugnières (9mm Energy Drink Bud Racing Kawasaki) devraient manquer à l’appel. Avec Teillet qui s’est récemment blessé à l’entraînement et a été contraint de mettre un terme à sa saison, Fonvielle va donc avoir de très bons coups à jouer. Arnaud Aubin (OB1 Motorsport Husqvarna) et Germain Jamet (TMX Compétition Yamaha) pourraient également tirer leur épingle du jeu tandis qu’il faudra suivre de près le jeune pilote de l’équipe de France 125 cc Marc-Antoine Rossi (Tech32 KTM), ainsi que le Réunionnais du team VHR KTM Xavier Cazal.

 

Petit sous pression en Junior.

S’il avait largement dominé le début de Championnat, Adrien Petit (Yamaha) marque légèrement le pas en Junior. Sa performance en demie-teinte dans le Tarn a permis a ses adversaires de combler leur retard en vue du titre. S’il conserve une avance significative de 21 points, il se retrouve sous la pression de l’Italien Matheo Russi (Tech32 KTM) qui lui en a repris treize lors de la dernière épreuve. Le sable du terrain de Bitche pourrait toutefois favoriser le Picard dans ce duel annoncé. Car derrière ces deux pilotes, la concurrence est distancée. Actuellement sur le podium Arnaud Colson (Gas Gas) pointe à 35 longueurs du leader. Surtout, s’il est très régulier et performant, il ne semble pas actuellement posséder une vitesse suffisante sur une manche complète pour inquiéter les ténors de la catégorie. A l’inverse, Toni Giorgessi (Gas Gas) est très rapide mais a toujours du mal à trouver de la régularité dans la performance et se retrouve distancé. Reste que le très jeune Mathis Valin (737 Performance Gas Gas Oxmoto), pour sa première année dans la catégorie, monte en puissance. Le pilote de l’équipe de France a récemment signé sa meilleure performance en se hissant dans le Top 3 de la dernière manche disputée.

 

Duel Maindru-Faure en Espoir.

Le moins que l’on puisse dire est que la catégorie des plus jeunes pilotes, qui disputent l’intégralité de leur compétition sur la journée du samedi, est homogène et très disputée cette année. Mano Faure (Husqvarna) menait assez nettement le classement après les deux premières courses mais s’est vu rattrapé puis dépassé par Amaury Maindru (KTM). Le licencié au MX club saumurois a signé de meilleures performances lors des derniers rendez-vous et compte neuf points d’avance. D’autres pilotes un peu en retrait au classement général ont également montré qu’ils pouvaient remporter des épreuves, tel Maho Simo (Gas Gas), vainqueur à Castelnau-de-Lévis. Dommage que le Sudiste n’est scoré aucun point en ouverture dans le sable de Loon-Plage car il reste sur d’excellents résultats. Dommage également que Matéo Bernard (Husqvarna), qui s’était imposé à Gueugnon, ait été trahi par sa mécanique dans le Tarn après avoir signé le meilleur temps des essais chronos. Les candidats à la victoire d’épreuve sont donc nombreux. Le duel en tête du classement est serré. Voilà qui promet une épreuve passionnante à Bitche pour ces jeunes pilotes !

 

Suivez le 24MX Tour sur les réseaux sociaux.

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumés des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Le dimanche suivant chaque épreuve, Auto-Moto la Chaîne proposera un retour sur la compétition sous forme d’un magazine de 26 min. Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr