Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

La grande finale du championnat à Gaillac-Toulza

Communiqués

Le Toulouse Moto Sport accueille ce 2 juin 2013 l’ultime épreuve du championnat de France de motocross Elite.  Après cinq épreuves de très haute facture, plusieurs pilotes sont au coude à coude pour remporter le titre. Dans les deux catégories, on peut s’attendre à un suspens intense et à de belles empoignades. Nul doute que le spectacle sera là pour ce dernier rendez-vous avec l’Elite cette saison !

Des conditions idéales

Fort de son expérience, le Toulouse Moto Sport s’est une nouvelle fois vu confier l’organisation de la grande finale du championnat de France Elite. Pour l’occasion, toutes ses équipes de bénévoles sont mobilisées pour accueillir pilotes et spectateurs dans les meilleures conditions. Le circuit international Jean-Pierre-Coudol de Gaillac-Toulza a été préparé avec soin afin de permettre aux pilotes de s’exprimer pleinement. Sur un terrain très sélectif, avec de grandes montées, le public ne manquera pas une miette du spectacle, le circuit étant visible à cent pour cent depuis la majorité des emplacements. Les spectateurs pourront en outre rencontrer les coureurs lors des traditionnelles séances de dédicaces, et accéder librement au parc coureurs.

Dylan Ferrandis en route vers le titre

En tête des Internationaux de France, Dylan Ferrandis (Rockstar Bud Racing Kawasaki) est idéalement placé pour réaliser l’exploit d’être le premier pilote MX2 à remporter ce classement prestigieux depuis qu’il a été créé. Au guidon d’une moto 250 cc moins puissante que celle de ses concurrents roulant en catégorie MX1, il compte une avance de 11 points sur son dauphin. La tâche sera toutefois rude sur un circuit où les grandes montées pénalisent les pilotes MX2. Il est également leader de sa catégorie avec 20 points d’avance et, sauf erreur ou problème mécanique, le titre ne devrait pas lui échapper.  Cédric Soubeyras (Honda HDI), second aux Internationaux de France, devra faire un carton plein et espérer un faux pas de son concurrent pour emporter la victoire finale au classement toute catégorie. Sa position est compliquée car il mène la catégorie MX1 et vise le titre de champion de France. Il doit donc également gérer sa maigre avance (9 points) sur Jason Clermont (Honda). Le breton monte en puissance en cette fin de championnat et joue encore la victoire sur les deux tableaux.

Dans cette catégorie MX1, Milko Potisek (Yamaha 2B) est bien installé sur la troisième marche du podium et compte bien la conserver. Il possède 10 points d’avance sur Fabien Izoird (Suzuki SR) et semble plus rapide. Avec 27 points de retard sur le leader, un titre semble néanmoins très improbable. En catégorie MX2, Benoit Paturel (Junior MX Factory Husqvarna) compte 20 points de retard et devra espérer un petit miracle pour le titre. Il a toutefois la place de vice-champion de France dans le viseur, ce qui concrétiserait un très bon championnat. Arnaud Aubin (KTM) est lui troisième et ne devra pas commettre d’erreur pour rester sur le podium car Adrien Escoffier réalise une saison très régulière et reste en course pour le précieux sésame. Enfin, s’il n’ont rien à jouer au championnat car ils n’ont pas  participé à toutes les épreuves Grégory Aranda (Rockstar Bud Racing Kawasaki) et Sébastien Pourcel (KTM Sarholz) feront parti des favoris pour remporter cette dernière course de la saison.