Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Iffendic – Challenge Team Green Cross Kawasaki

Toutes les actus

Dernière épreuve de qualification du Challenge Team Green Cross Kawasaki à IffendicCe weekend à Iffendic s’est déroulée l’ultime épreuve de qualification pour la finale du 4ème Challenge Team Green Cross Kawasaki. Pour l’occasion, 39 pilotes de la marque nipponne ont pris le départ et se sont livrés à de belles empoignades durant 2 manches de 15 minutes plus un tour. L’enjeu : décrocher une place dans les dix premiers de chaque catégorie (National 1 et National 2), afin de rentrer en finale et espérer gagner la moto mise en jeu. Première mancheAprès des essais libres disputés samedi, les pilotes se sont retrouvés dès le dimanche matin pour le warm-up. Sur une piste copieusement arrosée, très différente de la veille, l’ensemble des pilotes a pu se préparer dans les meilleures conditions. Dès le début de l’après-midi, le départ de la première manche a été donné. Meilleur temps des essais chronos de la veille, Maxime Jeanne rate quelque peu son départ et laisse le holeshot à Jimmy Beurville. Très rapidement, il est rejoint en tête de la course et un trio se forme pour la gagne. A mi-course, c’est Alexandre Lefrançois qui trouve la faille et file vers la victoire. Il remporte la manche devant Maxime Jeanne, qui a finalement réussi à disposer de Jimmy Beurville (3ème). Rémi Dubreuil et Gregory Bazot se classent respectivement 4ème et 5ème. En National 2, c’est Damien Bataller qui s’adapte le mieux à la piste humide et remporte la manche. Il devance Charles Pruvot et Christian Egger. Seconde mancheJimmy Beurville est une nouvelle fois le plus prompt à sortir de la grille. Il réalise le holeshot et prend les rennes de la course devant Charles Lefrançois et Grégory Bazot. Dès le premier tour, Charles Lefrançois passe à l’attaque. En régional de l’étape, il est breton, il connaît bien le terrain et ne peine pas à trouver la faille. Il passe et file vers sa seconde victoire de manche de la journée. Maxime Jeanne, l’autre grand favori de la course, est quant à lui plus à la peine. Victime d’un problème mécanique dans les premiers tours, il est contraint de mettre les gaz pour remonter. Il terminera à la 6ème place, devancé par Jimmy Beurville, Rémi Dubreuil, Mathieu Girard et Grégory Bazot. En National 2, Rudy Werle remporte la manche devant Kevin Bizien et Christian Egger. Résultat finalCharles Lefrançois remporte haut la main cette ultime épreuve de qualification. En National 1, il devance Jimmy Beurville et Rémi Dubreuil. Suite à ses déboires en seconde manche, Maxime Jeanne limite bien la casse et se classe 4ème de la journée. Pour la catégorie National 2, c’est finalement Damien Bataller qui s’impose, avec un tout petit point d’avance sur Rudy Werle. Christian Egger termine troisième avec brio. Non content de monter sur le podium, il est également récompensé par Kawasaki en tant que doyen de l’épreuve. A 54 ans, il a tenu tête sans complexes aux « petits jeunes » et fait honneur à son titre de « Ager ». Charles Lefrançois, de 35 ans son cadet, est quant à lui le plus jeune pilote à avoir participé aux manches qualificatives. La concession MOTO SHOP 35 s’est également vue honorée. Avec 8 pilotes inscrits, elle a été la concession la plus active pour cette épreuve d’Iffendic. La grenouille KawasakiComme à l’accoutumée, tous les pilotes engagés pour le trophée se sont retrouvés le samedi soir autour d’un apéritif. Dans une ambiance très conviviale, ils ont pu faire connaissance, échanger, et rencontrer les pilotes Elite Kawasaki Steven Frossard, Gregory Aranda et Loïc Rombaut. Clin d’oeil du passé, ils ont pu découvrir un authentique T-shirt datant du tout premier Trophée Kawasaki. A l’époque, en 1982, une magnifique grenouille verte arborant un masque avait été choisi comme emblème. La marque nipponne n’exportait alors qu’une cinquantaine de motos de cross vers la France. Vingt sept ans plus tard, la grenouille bondit encore et toujours sur les pistes de cross de France et de Navarre ! Pour finir en apothéose, les pilotes qualifiés se retrouveront les 5 et 6 septembre prochains sur le circuit de Dardon Gueugnon (71), à l’occasion de l’avant dernière manche du championnat de France National MX1.