Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Herbreteau renoue avec la victoire à Rauville-la-Place en MX2. Victoire et plaque rouge pour Desprey en MX1.

702 – rauville la place (50) – moto club du val d ouve
Communiqués

Difficile de rêver meilleures conditions pour la deuxième des six épreuves des Championnats de France Elite et Junior qui s’est déroulée ce dimanche dans le cadre du 24MX Tour 2021 . Grand soleil, température estivale, légère brise rafraîchaissante, piste superbe et parfaitement travaillée par les bénévoles du moto-club du Val d’Ouve, et spectacle dans toutes les catégories ! Malgré une jauge à 1 000 spectateurs, le public a une nouvelle fois répondu présent à l’appel du motocross. Le MCVO peut s’enorgueillir d’avoir une nouvelle fois organisé une superbe épreuve dans des conditions compliquées après avoir hébergé la finale l’an dernier.

 

Doublé et plaque rouge pour Desprey en MX1.

Le Champion de France 2019 Maxime Desprey (GSM Dafy Michelin Yamaha) réussi en général plutôt bien dans la Manche. Cette nouvelle édition l’a encore confirmé puisque, très solide, il remporte les deux manches de la journée. Il s’empare également de la plaque rouge de leader du Championnat avec cinq points d’avance sur Milko Potisek (Drag’on Tek Yamaha). Le Bourguignon a réussi un excellent premier départ pour s’emparer des commandes dès le second virage. Tandis que Potisek partait à la faute et rétrogradait de la deuxième à la cinquième position, il a réussi à attaquer fort dans les premières boucles pour creuser un écart significatif sur Cédric Soubeyras. Il a gardé le pilote Husqvarna 2B Up by Moraco à bonne distance toute la manche sans jamais réussir à creuser un écart « confortable ». Sans commettre d’erreur, il franchit la ligne avec sept secondes d’avance. Son second départ a été un peu moins bon. Troisième derrière Potisek et Pichon (Rocket Junior Honda) il a mis du gros gaz dans les premiers tours pour prendre les commandes dans la troisième boucle. Il a ensuite « géré » Potisek pour finir avec près de dix secondes d’avance. Le Nordiste Potisek prend la deuxième place de l’épreuve. Il a été dans le coup dans les deux manches mais une petite chute au départ de la première l’a empêché de pouvoir attaquer Desprey. Il a ensuite trouvé assez rapidement la faille sur Pichon mais n’a pu inquiéter le vainqueur du jour.

Grâce à bonne sortie de grille et sa bonne performance de la première course (deuxième), Cédric Soubeyras intègre le Top3 de l’épreuve et du Championnat. Moins bien parti en seconde manche, il a claqué des chronos après s’être défait dans les trois premiers tours successivement de Nicolas Aubin (OB1 Motorsport Gas Gas) et de Nicolas Dercourt (Honda SR Motoblouz). Mais l’écart avec la tête était trop important et un problème de suspension en fin de manche l’a incité à assurer le podium final. Il termine quatrième derrière Zachary Pichon qui signe un joli Top 3 en seconde manche après avoir réalisé le holeshot et mené la manche quelques tours. Malheureusement, une chute avec Nicolas Aubin dans le premier tour de la première manche l’empêche de faire mieux que huitième pour un Top 5 final. Anthony Bourdon (737 Performance Gas Gas CBO) prend lui la quatrième place de la journée en réalisant sa meilleure performance dans la catégorie en première manche, troisième. La seconde course a été plus compliquée pour le rookie de la catégorie qui ne termine que huitième. A noter que le leader de l’EMX Open Nicolas Dercourt, qui roulait hier du côté de Oss, a mouillé le maillot pour terminer sixième (7-5), tandis que Nicolas Aubin a chuté en première manche et est resté sixième presque toute la seconde (9-6).

 

Herbreteau de retour au premier plan en MX2.

Sept ans après avoir été sacré Champion de France Junior, après plusieurs années galères où il n’avait pas réussi à confirmer, David Herbreteau renoue avec le succès dans la Manche en s’imposant en Elite MX2. Alors qu’il était à deux doigts de raccrocher, le Vendéen a rejoint la structure 737 Performance Gas Gas CBO pour se relancer. Bien lui en a pris, il prend le meilleur sur Pierre Goupillon (KTM). En première manche il s’est contenté de la deuxième position après un excellent départ derrière Goupillon qui avait réalisé le holeshot. S’il a tenté de suivre les traces du leader dans les premières dix minutes, il n’a pu tenir sur la distance et termine deuxième à vingt sept secondes. La seconde course a été plus exaltante. Deuxième derrière le Suisse Luca Diserens (Honda SR Motoblouz) après le tombé de grille, il a vu Goupillon revenir dans le premier tour. Il a d’abord cédé sous les assauts du Breton avant de contre attaquer, de repasser, puis de se défaire de Diserens pour s’installer en tête. Derrière, Goupillon est parti à la faute. Reparti cinquième, il a vite passé Imbert, Pape (Kawasaki) et Diserens pour se réinstaller en deuxième position. Il n’a ensuite jamais été en mesure de combler son retard et termine donc deuxième de la journée à égalité de points. Il se console en s’emparant de la tête du Championnat avec une avance significative de treize points sur le vainqueur du jour.

Arnaud Aubin (OB1 Motorsport Gas Gas) complète le podium d’une épreuve qui l’a vu réaliser des mauvais départs alors qu’il est en général maître dans cet exercice. Résultat, il a été contraint de mettre du gros gaz à deux reprises alors qu’il était parti entre le Top10 et le Top 15. Le Normand franchit la ligne d’arrivée à la quatrième puis la cinquième position. La vitesse était là. Rageant ! Lucas Imbert (Newbike Yamaha) termine juste derrière, à un point. Le Sudiste coaché par Fabien Izoird, qui revient d’une année galèrex réalise deux manches sérieuses terminées à la sixième puis la quatrième place. Maxime Charlier (Tech32 Husqvarna – 3-8) et Julien Roussaly (Yamaha – 10-3) ont quant à eux vécu une épreuve similaire avec une bonne manche terminée dans le Top3 et une autre course plus compliquée entre mauvais départs et chutes.

 

Victoire et plaque rouge pour Sacha Coenen en Junior.

Comme à Ernée la victoire s’est jouée en 125cc entre les jumeaux Coenen. Sacha, qui découvre la catégorie, a pris sa revanche sur Lucas, lui chipant même la plaque rouge. Auteur d’un excellent départ en première manche, il a pris la tête après que l’auteur du holeshot Nicolas Duhamel (VHR KTM) ai tordu son guide chaîne et déraillé dans le troisième virage. Le pilote 9mm Energy Drink Bud Racing Kawasaki remporte la manche haut la main. La seconde manche semblait également lui être promise après qu’il a pris la tête dès le second virage. Une petite chute en début de course a permis à son coéquipier de frère Lucas de passer, alors qu’il était parti troisième mais été rapidement revenu en P2. Sacha se contente de la deuxième place de la manche derrière son frère. En première, Lucas était sorti beaucoup trop large au premier virage. Loin dans le peloton, il est remonté sixième dès le premier tour mais n’a pas été en mesure d’aller chercher Xavier Cazal pour la seconde place. Il termine néanmoins deuxième de la journée devant le Réunionnais.

Une fois de plus, Xavier Cazal a réalisé deux courses très sérieuses mais a manqué de vitesse pour inquiéter les leaders. Le pilote VHR KTM a résisté au retour de Lucas Coenen en première manche après avoir dépassé Antonin Mille, Killian Vincent et Adrien Petit. En seconde manche il s’est défait de son coéquipier Nicolas Duhamel pour terminer troisième. Ce dernier n’est pas verni puisqu’après avoir chuté durant les qualifications, il a du abandonner sur problème mécanique en première manche alors qu’il était en tête. Les coéquipiers du team Yamaha MJC Ivano Van Erp (4-3) et Kailis Reisulis (7-5) terminent aux quatrième et cinquième place. Les deux ont été à la peine avec leurs départs et ont cravaché dans le peloton pour obtenir ces résultats. La vitesse était pourtant là , notamment pour le Hollandais Van Erp qui termine fort la seconde course. Adrien Petit (Yamaha) signe une belle première manche en cinquième position avant de scorer une manche blanche. Marc-Antoine Rossi (Tech32 KTM) a vécu une épreuve très difficilie puisqu’après avoir tordu son guide chaîne dans une ornière lors du tour de reconnaissance de la première manche, il a été pris dans une chute en seconde pour une triste huitième place finale (6-12).

 

Prochain rendez-vous.

Le programme est dense durant cet été suite aux différents reports liés à l’épidémie de COVID-19. Pilotes et teams n’auront pas le temps de souffler, puisqu’ils se retrouveront dès le week-end prochain du côté d’Albi, dans le Tarn, pour la troisième épreuve, avant de reprendre la direction de la Bretagne et du MC Romagné le week-end suivant.

 

Suivez le 24MX Tour sur les réseaux sociaux.

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumé des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements…Le dimanche suivant chaque épreuve, Auto Moto la Chaîne proposera un retour sur la compétition sous forme d’un magazine de 26 min. Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr