Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
14 - 15 mars 2020
CASTELNAU-DE-LEVIS
Iffendic

communiqués
05.07.19.
Finales du 24MX Tour 2019 à Iffendic (35)

Après six étapes de très haute facture une nouvelle édition du 24 MX Tour va se terminer le weekend des 13 et 14 juillet. Comme en 2016, l’expérimenté moto-club d’Iffendic a été choisi par la Commission Nationale de la FFM pour organiser les finales des Championnats de France Elite MX1, Elite MX2, Junior et Espoirs 85cc. Le temps ne sera plus au calcul pour les prétendants à la couronne nationale, il faudra mettre du gaz, ce qui promet un spectacle somptueux. Cerise sur le gateau, pour la première fois de l’année, le Championnat de France MX Féminin sera organisé dans le cadre de ces finales du 24MX Tour. Les meilleures tricolores seront donc présentes en Bretagne pour disputer l’avant-dernière épreuve de leur Championnat.

 

Le terrain très vallonné de la Chambre aux Loups.

Créé en 1971, organisateur de Grands-Prix dans les années 1990-2000, le moto-club d’Iffendic accueillera le 24MX Tour pour la troisième fois en quatre ans. C’est donc en terrain connu que se présenteront de nombreux pilotes. Le savoir-faire des bénévoles du club n’est plus à démontrer, ils ont toujours répondu présent lorsqu’il s’agissait de recevoir la crème du hexagonal en plein cœur de l’été. Le terrain présente des dénivelés très importants parsemés d’enchaînements d’obstacles plutôt technique. Il faut avoir un gros cœur pour se jeter dans les grandes descentes du vallon de la Chambre aux Loups, ainsi qu’une grande concentration. De nombreux pilotes en ont déjà fait les frais, la moindre erreur aura d’importantes répercussions en vue des titres.

 

Desprey a fait le break en MX1.

La catégorie MX1 s’est considérablement décantée lors de la dernière épreuve. Déjà en tête, a bénéficié des problèmes mécaniques de ses deux principaux rivaux pour prendre une avance de 26 points. Celle-ci le met à l’abri d’une manche blanche et lui laisse donc une marge de manœuvre intéressante. Quoiqu’il arrive, s’il termine une course devant ses poursuivants directs, il sera titré quoiqu’il se passe dans l’autre. Il est donc bien parti pour offrir une nouvelle couronne nationale à son team Honda SR Motoblouz. On retrouve derrière lui (OB1 Motorsports Suzuki) et Grégory Aranda (SN Motorsports Kawasaki) à égalité de points puis Milko Potisek (HB Motoblouz Yamaha) quatre longueurs plus loin. Autant dire que tout est encore possible pour le podium. Pour la victoire d’épreuve, Jordi Tixier (VHR KTM) semble fort bien placé tant il a fait fort impression dans la Manche. S’il n’a rien à jouer au Championnat, le Champion du Monde MX2 2014, qui ne dispute pas les GP overseas, aura certainement à cœur de monter sur la plus haute marche du podium. Le Suisse Valentin Guillod sera une nouvelle fois présent au guidon de la Honda du team FR25 pour tenter de glaner un premier succès.

 

Duel Rubini – Teillet en MX2.

Dominateur en début de Championnat le jeune (Assomotor RedMoto Honda) voit revenir très fort sur cette fin de saison (JPM Racing Suzuki) qui fait figure d’ancien dans la catégorie. Les deux pilotes sont aux coudes à coudes. A priori, avec le report des points, avantage Rubini de treize points. Les compteurs seront ajustés de manière officielle avant le démarrage de l’épreuve. Toujours est-il que ce duel au soleil risque d’être très chaud avec un Teillet, déjà titré en MX2 en 2012, plus expérimenté, et un Rubini qui n’avait pas performé l’an dernier à Iffendic. (VRT KTM), sélectionné avec l’Equipe de France pour la Coupe du Monde Junior, n’étant pas présent, tout comme les pilotes du team Bud Racing Kawasaki, Thibault Benistant (Yamaha MJC) pourrait en profiter pour accrocher un nouveau podium après sa victoire au Domaine de Foolz à moins que Calvin Fonvieille (TMX KTM) ne vienne s’intercaler entre les leaders.

 

Place aux outsiders en Junior.

Les quatre premiers de la catégorie étant sélectionnés pour disputer ce même weekend la Coupe du Monde Junior avec l’Equipe France, on connaît déjà le podium du Championnat 2019. Florian Miot (Yamaha MJC) est titré devant Xavier Cazal (VHR KTM) et Saad Soulimani (VRT Husqvarna). Arthur Vial (VRT KTM), actuellement quatrième peut voir sa place menacée par Simon Depoers (Yamaha MJC) si ce dernier réalise un sans faute. L’intérêt sera surtout de suivre des pilotes très rapides habituellement mais qui n’arrivent pas à jouer le général faute de régularité. Ils auront en Bretagne une bonne occasion de briller. Outre Depoers, on pense à Bogdan Krajewski (KTM), Baptiste Bordes (KTM), l’Israëlien Suff Sella (KTM), le Suisse Luca Diserens (Yamaha MJC), le Hollandais Dave Kooiker (Yamaha), Pablo Metayer (KTM) ou encore Enzo Casat (Husqvarna). Le niveau de la catégorie reste très relevé et vraiment homogène, les courses s’annoncent palpitantes.

 

Fueri vers un nouveau succès en Espoirs 85cc.

Comme en Junior, plusieurs top pilotes seront à la Coupe du Monde avec l’Equipe de France. Quentin-Marc Prugnières (Bud Racing Kawasaki), Maxime Grau (Tech 32 KTM) et David Guillemot-Scheid (KTM) ne pourront défendre leurs chances mais bénéficieront des reports de points. Avec Prugnières assuré d’être champion, Alexis Fueri (KTM) pourrait en profiter pour monter une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium après sa victoire dans la Manche. Il lui faudra une nouvelle fois batailler avec des pilotes qui montent en puissance comme Nathan Naudin (KTM) ou Marc Antoine Rossi (KTM). Attention également à Diego Haution (Tech32 Husqvarna) qui se remet doucement d’une longue maladie mais qui est extrêmement rapide en piste.

 

Le titre tend les bras à Amandine Verstappen chez les Féminines.

Invaincue cette saison en Championnat de France, Amandine Verstappen (Yamaha) survole la compétition et pourrait bien, à 20 ans, être titrée à Iffendic pour la première fois de sa jeune carrière. Seules Justine Charroux (Yamaha), sacrée en 2013, et Mathilde Denis (Yamaha), sont encore dans la course même si elles accusent un retard de plus de soixante points. S’ils leur faudrait un miracle pour le titre, elles sont en bagarre pour le podium alors que Mahilde Martinez (VHR KTM), blessée, n’est plus en mesure de défendre ses chances et que Virginie Germond (KTM), plusieurs fois sur le podium cette année, pourrait une nouvelle fois faire parler d’elle. En moins de vingt ans, Camille Viaud (Yamaha), invaincue est idéalement placée devant Emma Chaput (KTM) et Alison Lardy (Yamaha).

 

Encore plus de 24MX Tour sur les réseaux sociaux.

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en Live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumé des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-.fr

 

 

Partenaires
  • Partenaire Titre
  • Partenaire Pneumatique
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaire Constructeur
24 MX
DUNLOP
France Equipement
First Racing
MX Mag
Yamaha