Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
14 - 15 mars 2020
CASTELNAU-DE-LEVIS
IFFENDIC

communiqués
13.07.19.
Finale Espoirs à Iffendic : Haution à réaction

Si c’est sous une chaleur accablante que s’étaient déroulées les précédentes éditions de l’épreuve bretonne du 24MX Tour, cette année, c’est une météo clémente qui a accompagné les pilotes de l’Espoirs et du Junior pour la première journée de la finale du Championnat sur le circuit de la chambre aux loups à Iffendic (35). Une journée qui fut marquée par de belles foires d’empoigne malgré l’absence des têtes d’affiche, sélectionnées pour représenter la France lors de la Coupe du Monde de Junior en Italie.

Haution surprend son monde
Quentin-Marc Prugnières (Bud Racing Kawasaki), Maxime Grau (Tech 32 KTM) et David Guillemot-Scheid (KTM) étant mobilisés pour défendre les couleurs françaises de l’autre côté des Alpes, on pensait qu’Alexis Fueri allait en profiter pour tirer les marrons du feu. Erreur ! C’est le gardois Diego Haution (Tech 32 HVA) qui s’en est sorti avec les honneurs à la faveur de deux secondes places. Sur une piste qu’il découvrait, le jeune sudiste est parvenu à réussir ses départs et éviter la chute, le gros souci du favori du jour, Alexis, qui a chuté au deuxième tour de la première manche alors qu’il bataillait dans le pack. Ce n’était qu’une glissade, mais elle lui a fait perdre deux places et la possibilité de revenir aux avant-postes. Car devant, c’est une magnifique lutte que se livrait un quatuor d’énervés réunissant Adrien Petit, Marc-Antoine Rossi, Diego Haution et Lois Carlier. C’est finalement le premier cité qui a triomphé, une première cette année, mais Diego Haution avec une belle deuxième place parvenait à engranger de gros points et poser les bases d’un premier succès, Alexis ne finissant que sixième. Même registre en seconde manche. Si cette fois le pilote KTM signait une course parfaite en prenant la tête au second tour pour décrocher une victoire limpide, Diego parvenait à lui prendre l’aspi malgré un mauvais départ. Bref, Diego n’a pas volé son premier succès !

Evidemment, sur le podium final, Alexis avait une mine déconfite car il envisageait le doublé en l’absence du duo Prugnières/Grau, mais comme il le reconnaissait, il avait trop fauté aujourd’hui pour mériter la première place. Surtout, il ressent toujours une douleur au bras droit qui l’empêche d’être à son maximum. Comptablement, son mauvais résultat de la première manche est lourd de conséquence puisqu’il le prive de la troisième place au général. Il échoue à neuf points de David Guillemot Sheid, lui aussi sélectionné pour la Coupe du Monde.

Autre surprise du jour, la troisième place du Corse Marc-Antoine Rossi. Très à l’aise en première manche, au point de subtiliser momentanément la tête à Adrien Petit, Marc-Antoine a réédité sa performance en seconde manche en remontant comme une balle dans le premier tour et en se mêlant à la lutte aux avant-postes. Jugez-en par vous-même, il a grappillé une quinzaine de positions en une boucle. Un exploit ! Il faudra compter avec lui l’année prochaine puisqu’il n’a que 13 ans…

Le vainqueur de la première manche, Adrien Petit peut, lui, nourrir des regrets. Sans une chute dans le premier tour de la seconde manche, il pouvait prétendre à une place sur le podium… Au pire. Car en vitesse pure, le sociétaire du Moto-club des Trois Vallées jouait dans le groupe de tête aujourd’hui.

Bref, malgré l’absence des gros bras de la catégorie, la manche finale de l’Espoirs 85 a ravi les spectateurs. Belles bagarres, grosses surprises, révélations, ce finish augure d’une belle année 2020.

Les favoris s’illustrent en Junior
Alors qu’on pensait Simon Depoers (Yamaha) parti pour remporter la manche et annoncer ses ambitions de victoire pour le rendez-vous breton, une petite glissade de l’avant et un peu de maladresse pour repartir l’ont relégué au fond du classement et l’ont empêché de scorer mieux qu’une 9e place finale. Du coup, c’est un Nicolas Duhamel (KTM) opportuniste et très à l’aise sur la piste bretonne qui remporte la première qualification 125 du jour devant Enzo Cazat (HVA), très aérien sur le triple en descente. Troisième, l’Israrélien Suff Sella (KTM) confirme sa progression malgré un départ aux choux et devance Luca Diserens (Yam) qui n’a pas non plus réussi à extirper sa Yam officielle de la première ligne droite.

Dans le groupe B, Bogdan Krajewski n’a laissé à personne la possibilité de s’illustrer. Le pilote KTM, une fois débarrassé de Dorian Koch, s’est envolé vers une victoire facile, à plusieurs longueurs d’avance sur Pablo Metayer et Alan Harnois qui, encore en délicatesse avec son épaule, a joué la sécurité.

Encore plus de 24MX Tour avec Facebook.
La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en Live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumé des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr

_W7Q1936 _W7Q1990

Partenaires
  • Partenaire Titre
  • Partenaire Pneumatique
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaire Constructeur
24 MX
DUNLOP
France Equipement
First Racing
MX Mag
Yamaha