Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Doublés de Potisek, Goupillon et Petit à Loon-Plage (59)

Loon (59)
Communiqués

La première épreuve des Championnats de France de Motocross Elite MX1, Elite MX2 et Junior s’est déroulée ce dimanche 6 mars dans le sable de Loon-Plage (59). Les conditions étaient compliquées dans le Nord pour les pilotes star de la discipline, avec un vent glacial qui a balayé le terrain toute la journée, et une piste très creusée, technique, avec de profondes ornières. Pas de quoi néanmoins atteindre le moral des bénévoles du MC du Littoral qui ont assuré une organisation impeccable pour leur première en motocross. Un travail salué par le Président de la FFM Sébastien Poirier qui a fait le déplacement pour l’occasion. A domicile et en bon spécialiste du sable qu’il est, Milko Potisek s’impose en patron en MX1 tandis que Pierre Goupillon et Adrien Petit font carton plein également en MX2 et Junior.

 

Potisek intouchable en MX1

Vainqueur de son troisième Enduropale du Touquet la semaine dernière, Milko Potisek (Yamaha Drag’on Tek) est un vrai spécialiste du sable, contrairement à nombre de ses concurrents en MX. Connaissant le terrain par cœur puisqu’il est licencié au MC du Littoral, il a mis un point d’honneur à remporter les deux manches dominicales pour prendre la tête du Championnat. Le Belge Cyril Genot a été le seul à pouvoir le concurrencer, signant notamment le meilleur temps des qualifications avant de mener près de la moitié de la première manche. Moins bien sorti de grille, il a fallu près de la moitié de la course à Potisek pour revenir, le dépasser avant que le Belge ne contre-attaque. Finalement, Potisek a eu le dernier mot dans les dernières minutes, tandis que Genot était pénalisé de cinq places pour avoir coupé la piste avec un gain de position. Dommage pour le pilote Honda SR Motoblouz qui a réussi à terminer deuxième de l’ultime manche après un départ très moyen où il pointait en douzième position à l’issue du premier tour. Course remportée par Potisek en réalisant un cavalier seul après s’être défait d’Anthony Bourdon dans le second tour.

Le pilote GSM Dafy Michelin signe une excellente performance en se classant deuxième de l’épreuve. Bourdon monte ainsi sur son premier podium en 450cc. Malgré un départ très moyen en première manche, il s’est bien mis en action pour franchir la ligne en quatrième position. Juste derrière le Suisse Valentin Guillod (Hostettler Yamaha) au départ de la seconde, il a réussi à prendre les commandes de la course avant de laisser filer Potisek, puis Genot, pour terminer troisième. Dans ces conditions, c’est Guillod (4-4) qui prend la troisième place de l’épreuve en réalisant deux holeshots magistraux. Durant le premier opus, il n’a pu résister aux ténors de la catégorie, dont le Champion de France en titre Maxime Desprey qui l’a doublé dans la troisième boucle pour le gain de la troisième place. A nouveau en lutte avec Desprey lors de la dernière course, il a réussi à prendre le meilleur sur le pilote GSM Dafy Michelin Yamaha malgré une chute et après que ces pilotes se soient dépassés à plusieurs reprises. Desprey (2-5) limite bien la casse et se classe quatrième de la journée tandis que Genot rentre dans le Top 5. Cédric Soubeyras (Honda CBO – 5 -8) réalise une belle performance en sixième position alors qu’il n’avait pas roulé depuis un bon mois suite à une blessure.

Goupillon continue sur sa lancée en MX2

Champion de France en titre, Pierre Goupillon (WID Motorsports) a fait forte impression en survolant cette épreuve nordiste. Il fait deux cavaliers seuls, s’imposant dans les deux manches avec une avance avoisinant les 40 secondes. Le Breton boucle tous les tours en tête bien que ce soit Maxime Charlier (Tech 32 KTM) qui a réalisé le holeshot de la première manche. Lors de la seconde course, il n’a laissé personne le devancer, même au premier virage. Bogdan Krajewski (KTM) n’a rien pu faire pour le contrarier mais prend néanmoins la deuxième place de l’épreuve. Il signe ainsi son premier podium en Elite MX2. Il a montré une belle aisance sur la moto car ses deux départs furent plus que moyen. En première manche il est parvenu à se défaire dans la première moitié de course des coéquipiers VHR KTM Scotty Verhaege et Xavier Cazal. Alors quatrième, il a ensuite doublé le jeune Marc-Antoine Rossi pour le gain de la troisième place derrière Calvin Fonvieille (TMX Compétition KTM). La manche suivante, il a bénéficié d’une chute de ce dernier pour prendre la seconde place après avoir roulé fort en début de course.

A égalité de point au final, Fonvieille se contente de la troisième place. Le Tarnais (2-3) a réalisé deux courses très sérieuses. Il a été constant et appliqué, se régalant dans le sable alors qu’il y roule habituellement très peu. Une petite chute lui coûte une place au final mais il lance son Championnat de la meilleure des manières. Valentin Teillet (737 Performance Gas Gas Oxmoto) a quant à lui été en délicatesse avec ses départs mais se classe quatrième, en terminant les deux courses à cette même position. En seconde manche, il a notamment percuté Marcus Gredinger qui venait de chuter devant lui. Un retour à la compétition encourageant pour le Vendéen. Simon Depoers réalise une très bonne sortie en rentrant dans le Top 5 de l’épreuve grâce à deux sixièmes place tandis que Marc-Antoine Rossi (5-8) à montrer de très bonnes choses pour ses premiers tours de roue en Elite MX2. Le pilote Tech 32 KTM a manqué d’un peu de physique en première manche alors qu’il revenait sur Fonvieille, avant de chuter au début du second opus alors qu’il était bien placé.

 

Adrien Petit en impose en Junior.

Sur un terrain bien plus creusé que lors des qualifications de la veille, Adrien Petit (Yamaha) remporte les deux manches Junior. Il lui aura fallu un peu moins de deux tours durant la course matinale pour disposer de Tom Brunet (VRT KTM Veritise), puis de l’Italien Mattéo Russi (Tech32 KTM). Son second départ a été encore meilleur, il a pris les commandes dès les premiers virages, sans que personne ne soit en mesure de suivre son rythme infernal. Russi a bien tenté de s’accrocher mais doit se contenter de la deuxième place lors des deux manches, pour une seconde place au classement de l’épreuve.

Malgré une très bonne vitesse, Toni Giorgessi se contente de la troisième marche du podium à cause de nombreuses chutes, notamment trois en début de première manche. Il est néanmoins parvenu à remonter jusque dans le Top 3, avant de récidiver lors de l’ultime course de la catégorie des 125cc. Il était pourtant très bien sorti de grille cette fois-ci avant de chuter à nouveau. Arnaud Colson (Gas Gas) s’est montré très régulier et, avec deux cinquièmes positions, se classe quatrième de l’épreuve devant Mathis Valin (4-7). Le pilote 737 Performance Gas Gas Oxmoto, Champion de France Espoir 2021, a réalisé une première manche sérieuse avec une quatrième place à la clé, mais n’a pu rééditer une aussi bonne performance ensuite.

 

Prochain rendez-vous

Pas le temps de souffler, les concurrents du 24MX Tour seront de nouveau en lice dès le week-end prochain en région Bourgogne-Franche-Comté pour la deuxième de leur sept épreuves. Ils retrouveront un circuit qu’ils connaissent bien, le Moto-Club de Dardon-Gueugnon ayant régulièrement accueilli les Championnats de France ces dernières années. Le terrain très vallonné avec une texture terre sablonneuse beaucoup plus classique en motocross va rebattre les cartes d’une compétition déjà bien animée.

 

Suivez le 24MX Tour sur les réseaux sociaux

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumés des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Le dimanche suivant chaque épreuve, Auto Moto la Chaîne proposera un retour sur la compétition sous forme d’un magazine de 26 min. Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr