Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

DOMINATION DES PILOTES BUD EN ELITE A SAINT JEAN D’ANGELY

Teams / Pilotes

Le Team Monster Bud Racing Kawasaki était sur tous les fronts ce weekend, avec l’ouverture des championnats de France (Elite et Cadets) à Saint Jean d’Angely et le premier Grand Prix Féminin au Qatar. Les victoires de Xavier Boog et Maxime Desprey, les podiums de Nicolas Dercourt et Meghan Rutledge ainsi que la brillante prestation de Brian Moreau Strubhart ont jeté les bases d’une très belle saison.

Organisée très tôt dans la saison, l’ouverture des championnats de France a malheureusement été perturbée par la pluie, une fois encore ; c’est donc dans des conditions difficiles qu’ont évolué les pilotes samedi et surtout dimanche.

De retour en Elite après quelques années d’absence, Xavier Boog a été au rendez vous même si la première manche ne s’est pas déroulée comme il l’entendait. Bras tétanisés alors qu’il caracolait en tête, Xavier terminait cette manche en seconde position et avait des envies de vengeance pour les deux autres courses du jour ; vainqueur de la seconde manche MX1, il survolait la super finale en s’imposant avec 40 secondes d’avance. Il s’impose au général, et portera la plaque rouge dans deux semaines à Sommières.

Son suivant immédiat aux Internationaux de France n’est autre que son équipier Maxime Desprey, intraitable en MX2. Vainqueur de ses deux manches et meilleur pilote MX2 en super finale avec une troisième place acquise sans ses lunettes qu’il fut obliger de jeter en cours de manche, Maxime a lui aussi frappé fort pour son retour en Elite ! Son dauphin du jour n’est autre que Nicolas Dercourt, qui après Valence a confirmé ses bonnes dispositions dans la boue ; venant disputer la victoire a Maxime en première manche mais finalement second, il obtiendra le même résultat dans la seconde manche avant d’être un peu plus en difficulté en super finale face aux 450. Revenu de la 20ème à la 5ème place, il occupe donc la seconde place du championnat.

Dans la catégorie espoirs disputée samedi, Brian Moreau Strubhart aurait du signer une journée parfaite. Vainqueur de sa qualification puis de la première manche, Brian était largement en tête de la seconde quand il a été disqualifié par les officiels pour être parti avec sa seconde moto. Difficile de comprendre pourquoi on l’a autorisé à prendre le départ, pour le laisser prendre des risques inutiles pendant une quinzaine de minutes.

Au Qatar s’ouvrait le mondial féminin, avec l’Australienne Meghan Rutledge qui défend toujours les couleurs Bud Monster ; quatrième des essais chronos qu’elle abordait malade, Meghan a limité les dégâts dans cette course disputée de nuit en prenant la troisième place de l’épreuve. Troisième et quatrième des manches, elle sera ce weekend en Thaïlande pour la seconde des six épreuves du championnat.

Xavier Boog : « Ce fut une journée très humide, qui se termine bien pour moi. Second temps aux essais chronos, sans être vraiment à l’aise sur la piste ; je suis longtemps devant en première manche, avant d’attraper mal aux bras et de moins bien rouler si bien que je me fais doubler ! En seconde manche nouveau départ en tête, cette fois je reste devant jusqu’à l’arrivée et en super finale je m’impose à nouveau. Je suis parti second et j’ai pris la tête rapidement pour m’imposer avec 40 secondes d’avance. La journée s’est mieux terminée qu’elle n’avait commencé, maintenant un petit break d’une semaine avant d’enchainer sur deux épreuves Elite à Sommières puis Gueugnon. »

Maxime Desprey : « Je suis content de mon weekend, et on va travailler encore plus fort avec Jacky et le team d’ici la prochaine épreuve ! Ce week end a été compliqué avec des conditions de course difficiles, ou il fallait gérer la piste, les retardataires et les lunettes ! Je gagne les deux manches MX2, et je termine troisième et premier pilote MX2 en Super Finale ce qui me porte en tête du championnat MX2. Le championnat ne pouvait mieux commencer, et j’en profite pour remercier le team Bud et les mécanos qui nous fournissent du super matériel. »

Nicolas Dercourt : « La journée avait moyennement débuté car j’étais un peu tendu pour cette première course, je signe le troisième temps chrono en MX2. Je termine à chaque fois derrière Maxime dans les manches MX2, je l’avais doublé dans la première manche mais il a fini par reprendre l’avantage. La pluie et le vent ont un peu plus compliqué la super finale, je ne pointe que vingtième au milieu des 450 en début de course pour remonter finalement à la cinquième place scratch. Au bilan de la journée je suis second du classement MX2, un grand merci à mon mécano, mon entourage et le team Bud pour leur aide. »

Brian Moreau Strubhart : « Cela aurait pu être un très bon weekend, mais je repars déçu. Après avoir gagné ma manche qualificative je suis parti dans le top cinq de la première manche, deux tours plus tard je passe en tête et je gagne avec vingt secondes d’avance. Pendant le tour de chauffe de la seconde manche j’ai cassé la bougie, je suis donc parti avec ma seconde moto mais alors que j’étais en tête avec plus de vingt secondes d’avance les officiels m’ont arrêté au drapeau noir à trois tours de l’arrivée. Mes efforts n’ont pas été récompensés, vivement la prochaine épreuve. »

Meghan Rutledge : « Cela ne s’est pas passé aussi bien que l’an passé, on a encore quelques petits problèmes à régler mais je suis contente de ce podium. Je ne suis pas moi même à 100%, j’ai fait de mon mieux pour marquer de gros points. Je suis arrivé ici en étant malade, cela fait une semaine et demi que je n’ai pas pu m’entrainer physiquement ou à moto donc ce podium fait du bien. L’objectif sera d’en obtenir un autre la semaine prochaine en Thaïlande, ensuite on aura quelques semaines pour se préparer au 3ème GP. »