Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Deuxième épreuve du 24MX Tour à Castelnau-de-Lévis (81)

283 – castelnau-de-levis (81) (81) – a.g.s. puech rampant
Communiqués

Les 15 et 16 août prochains, le 24MX Tour posera ses valises dans le Tarn pour la deuxième des trois épreuves des Championnats de France Elite MX1, Elite MX2, Junior 125 et Espoir 85. Une belle revanche pour les équipes de l’AGS Puech Rampant qui auraient dû ouvrir le 24MX Tour en mars dernier avant que l’épidémie de COVID-19 n’en décide autrement. Plus de 200 pilotes et leurs équipes sont attendus sur place. L’ouverture dans les Landes a été d’un très grand cru, les huit courses du week-end s’annoncent prometteuses.

Un club expérimenté.

Le savoir-faire du club tarnais dans l’organisation de motocross n’est plus à démontrer. Depuis que les Championnats de France Elite y ont fait leur retour en 2016 l’aventure se renouvelle chaque année pour les quelques 300 bénévoles de l’AGS Puech-Rampant. Le circuit vient d’être ré-homologué avec quelques modifications majeures du tracé. Suppression de la chicane après la ligne de départ, création d’un obstacle en travers, il s’annonce encore plus spectaculaire. Il reste un terrain moderne, parmi les plus rapides du Championnat, avec de bonnes possibilités de dépassement. Toujours très disputées, les courses ont par le passé souvent été le théâtre de nombreux rebondissements.

Milko Potisek favori en Elite MX1.

Le vice Champion de France 2019 Milko Potisek (Yamaha Drag’on Tek), double vainqueur de l’Enduropale du Touquet, n’a pas raté son entrée en matière dans le sable landais. Il a été le plus rapide derrière les pilotes Grand-Prix et est donc actuellement le mieux placé au Championnat en l’absence des pilotes mondiaux Jeremy VAN HOREBEEK (Honda SR Motoblouz), solide vainqueur de l’ouverture du Championnat à Magescq (40) et Jordi TIXIER (KTM JT911), deuxième du provisoire. Mais les écarts sont minces, très minces ! Maxime Desprey (GSM Dafy Michelin Yamaha), le champion en titre, ne pointe qu’à deux longueurs. Cinquième l’an dernier sur le circuit du Puech Rampant, il n’avait pas semblé particulièrement à l’aise, contrairement à Nicolas Aubin qui s’était imposé. Le pilote OB1 Motorsports Suzuki comptera à nouveau parmi les favoris. Mais la surprise pourrait venir de Zachary Pichon (Rocket Junior Honda) qui a réalisé une très bonne entrée en matière à Magescq alors qu’il est très peu expérimenté dans la catégorie. Il s’agissait seulement de sa deuxième sortie en MX1 sur le Championnat de France Elite après celle d’Iffendic en 2018, et c’était au guidon d’une 350cc. A noter enfin la présence de Valentin Teillet (737 Performance Husqvarna), Jimmy Clochet (Kawasaki) ou encore des champions de supercross Cédric Soubeyras (Yamaha 2B Moraco) et Thomas Do (Tech32 KTM).            

La catégorie MX2 très ouverte.

En l’absence des ténors de la catégorie partis disputer le Championnat d’Europe 250cc en Lettonie, des opportunités se présentent pour les pilotes habitués aux places d’honneur. Anthony Bourdon (Husqvarna) a réalisé la meilleure performance à Magescq. Il possède l’expérience, a déjà remporté une épreuve Elite, et pourrait bien, en cas de victoire, prétendre au titre. Mathéo Miot (KTM) a également montré de belles choses lors de la première épreuve tout comme Lucas Adam (KTM). Comme toujours il conviendra de garder un œil sur Julien Roussaly (Yamaha 2B Moraco), Axel Louis (Honda 114), Pablo Metayer (Kawasaki), Maxime Charlier (Tech32 Husqvarna) ou encore Germain Jamet (Yamaha)

Karssemakers aux manettes en Junior 125.

Dans cette catégorie toujours très spectaculaire, on peut une nouvelle fois s’attendre à une lutte âpre entre les quatre pilotes de l’Equipe de France 125cc à savoir Quentin-Marc Prugnières, Xavier Cazal (VHR KTM), Maxime Grau (Tech32 KTM) et Saad Soulimani (VRT Nordpesca Holland KTM). Ce dernier est pour l’instant le moins bien placé des favoris et sera certainement très revanchard après son problème mécanique qui l’a contraint à l’abandon en ouverture du 24MX Tour. Dans ce championnat très condensé, il a déjà perdu très gros dans la course au titre actuellement menée par Kay Karssemakers. Le pilote Yamaha MJC fera le déplacement à Castelnau-de-Lévis et aura a cœur de conserver la plaque rouge tandis que ses coéquipiers Mairis Pumprus et Ivano Van Erp, respectivement troisième et cinquième du classement général tenteront de réitérer leurs performances landaises. Quentin-Marc Prugnières, vainqueur d’une manche à Magescq, second du provisoire, et Maxime Grau actuel septième après avoir rencontré quelques soucis lors de l’ouverture, joueront les premiers rôles lors du second round.

Qui pour rattraper Coenen en Espoir 85 ?

A Magescq, le Belge Sacha Coenen a littéralement survolé la course dans la catégorie des plus jeunes. Il a laissé ses rivaux loin derrière dans le sable. Mais ses concurrents vont retrouver à Castelnau-de-Lévis un terrain dur auquel ils sont certainement plus habitués. Les cartes sont donc rebattues pour les pilotes de l’Equipe de France 85cc que sont Tom Brunet (Husqvarna) et, surtout, Mathis Valin (737 Performance). Le Corse Marc-Antoine Rossi (KTM), actuellement deuxième du Championnat, devrait également avoir les armes pour faire trembler le leader.

Encore plus de 24MX Tour …

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mx_tour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en Live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumé des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr, sans oublier le reportage 26 minutes diffusé le dimanche suivant la course sur Auto Moto La Chaîne.