Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

DEUX TITRES ELITE POUR XAVIER !

Teams / Pilotes

Au sortir de deux weekends compliqués en Mondial, Xavier Boog a parfaitement rebondit pour aller conquérir ce weekend à Gaillac Toulza les titres de champion de France Elite MX1 et Internationaux de France. C’est la troisième fois que Xavier coiffe le titre Elite, mais celui ci a une saveur toute particulière après deux saisons interrompues par des blessures.

Engagé avec le team KRT sur une Kawasaki officielle aux GP de Grande Bretagne puis de France, Xavier n’avait pu atteindre ses objectifs et s’était même blessé à l’épaule lors des qualifications du GP de France. Blessé moralement et physiquement, il a su rebondir avec brio ce weekend à Gaillac ou il a tout simplement dominé la journée, remportant les trois manches du jour et assurant les titres de champion de France.

De retour sous la structure Bud Racing Kawasaki Monster qui l’avait mis à disposition du team KRT pour ces deux GP, Xavier n’avait pu s’entrainer dans la semaine avec cette épaule gauche douloureuse et abordait donc les premiers essais dimanche avec le souci de se ménager pour le reste de la journée. Auteur d’un bon départ en première manche, il revenait dans la roue de Valentin Teillet et passait avec autorité son dernier rival pour la titre pour gagner cette première manche. En seconde manche il prenait rapidement le meilleur sur Jason Clermont, gagnait à nouveau la course et portait son avance à 23 points avant la super finale. Cette dernière n’allait être qu’une formalité, Xavier signant le holeshot et faussant rapidement compagnie à ses adversaires pour glaner un nouveau succès et assurer ces deux couronnes.

Xavier Boog : « Ce fut un weekend difficile, après une semaine assez délicate puisque je n’ai pas pu m’entrainer après ma chute à Villars. J’avais bien essayé de rouler vendredi mais mon épaule était douloureuse si bien que je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. On a fait un bon straping et cela a été supportable ; j’ai gagné les trois manches, je ne pouvais pas vraiment espérer mieux ce weekend ! C’était important en première manche de doubler Teillet, pour lui montrer que je n’étais pas trop handicapé. Ce titre Elite était un de nos objectifs avec le team Bud Racing Kawasaki,  je suis heureux de partager ces titres avec eux et je les remercie de leur soutien. »