Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

CARTON PLEIN POUR BUD RACING, BOOG ET DESPREY CHAMPIONS DE FRANCE 2015

Communiqués

La grande finale de l’Elite s’est déroulée à Gaillac-Toulza ce dimanche dans des conditions extraordinaires en présence de Jacques Bolle, président de la Fédération Française de Motocyclisme. Le circuit Jean Pierre Goudol, très largement remanié pour l’occasion, s’est avéré d’une grande qualité, sélectif et spectaculaire. Sous un soleil radieux, plus de 4000 spectateurs se sont régalés durant cinq manches très disputées et riches en rebondissements. 

Le team Bud Racing Kawasaki peut repartir satisfait de Gaillac-Toulza. La saison Elite 2015 aura été réussie puisque ses deux pilotes sont sacrés. Il apporte également une grande contribution à la marque Kawasaki qui remporte le titre constructeur. En MX1, Xavier Boog, pourtant arrivé sur l’épreuve avec une épaule douloureuse, a réalisé un triplé magistral pour être sacré champion de France pour la troisième fois. Il a réalisé des courses très intelligentes, sans commettre d’erreur. Il remporte également le prestigieux trophée des Internationaux de France. Dans ces conditions, Valentin Teillet (Honda SR motoblouz) n’a rien pu faire (2-4-2). Il a pourtant réalisé des courses sérieuses mais n’était pas en mesure de combler son retard. Il est second de l’épreuve et des Internationaux de France. Nicolas Aubin (OB1 Motorsport Suzuki) était dans le coup mais a chuté en superfinale. Troisième de l’épreuve, il conserve sa place sur le podium du championnat MX1. Loic Rombaut (VHR Kawasaki) fait quatrième de l’Elite 2015 devant Jason Clermont (Honda).

En catégorie MX2, Maxime Desprey (22-1-3) s’est fait une petite frayeur avec un problème mécanique en première manche. Arrivé avec une confortable avance, il est néanmoins titré mais a perdu gros au classement Open. Quatrième du jour, il monte toutefois sur la troisième marche du podium des Internationaux de France. Cédric Soubeyras (Yamaha Moraco 2B) fait une très bonne opération à Gaillac-Toulza. En remportant l’épreuve, il s’empare de la seconde place du championnat MX2 au détriment de Nicolas Dercourt. Le troisième pilote Bud Racing, souffrant du genou, doit se contenter de la huitième place de l’épreuve mais monte tout de même sur le podium du championnat. Simon Mallet (MB Honda), second du jour, a une nouvelle fois été très costaud et prend la quatrième place du championnat devant Alexis Verhaeghe (VHR Kawasaki). A noter la très bonne performance du jeune Yanis Irsuti (Yamaha) qui monte pour la première fois sur un podium Elite.

 

Manches MX2

Cédric Soubeyras remporte sa première manche de la saison à l’occasion de la première course MX2 du jour. Dans le Top 15 au départ, il s’est mis très vite en rythme pour remonter aux avants postes.  Derrière Simon Mallet dans le premier tiers de la manche, il a mis du gros gaz et, après une lutte de haute volée, a réussi à prendre la tête. Le pilote MB Honda termine second, sa meilleure performance cette année. Yannis Irsuti réalise également une énorme performance et monte sur le podium en Elite  pour la première fois. Il a tenu tête à un groupe de six pilotes qui a animé la course et qui a été réglé par Alexis Verhaeghe, quatrième. Thomas Do signe un beau Top 5. Maxime Desprey termine 22ème  mais est sacré champion de France dès cette course. En réalisant le holeshot, il pensait s’envoler vers la victoire mais a été trahi par sa mécanique dans le premier tour. Après un passage au stand il est reparti avec deux tours de retard et ne marque qu’un point. Si le titre est assuré, il perd très gros aux Internationaux de France.

Pas de mésaventure en seconde manche pour Maxime Desprey, il réalise de nouveau le holeshot, et comme c’est devenu une habitude cette saison, il a filé vers la victoire sans être inquiété. Cédric Soubeyras termine second. Une nouvelle fois sorti moyennement de grille, il pointe dans le Top 10 et s’est rapidement mis en action pour remonter. Un temps à la lutte avec Nicolas Barcelo pour la seconde place, il est plus rapide que le pilote JPM Yamaha Racing et ne fait pas dans la dentelle. La lutte pour la troisième place aura été très âpre et spectaculaire. Simon Mallet, pourtant bien installé sur le podium, a vu fondre sur lui Thomas Do sur la fin de course. Durant quatre tours, ils sont restés roues dans roues se passant et se repassant à plusieurs reprises. Sur la ligne, Simon Mallet prend le meilleur pour moins d’une seconde. Magistral ! Alexis Verhaeghe signe un nouveau Top 5.

 

Manches MX1

Xavier Boog marque son terrain en première manche et s’impose en réalisant une course très intelligente. Après le holeshot de Florent Richier, directement suivi d’une grosse chute de ce dernier (épaule touchée), c’est Nicolas Aubin qui s’est emparé des commandes devant Valentin Teillet et le leader du championnat. Dès le second tour, le Vendéen est passé, imité quelques instants plus tard par son rival. Durant plus de la moitié de la course, la hiérarchie ne va pas bouger avec le deux leaders roues dans roues. A quelques tours du drapeaux à damiers, l’Alsacien monte le rythme, recolle, et trouve la faille pour l’emporter en patron. Le pilote Honda SR Motoblouz se contente de la seconde place devant Nicolas Aubin qui monte sur le podium sans avoir été inquiété. Fabien Izoird, quatrième, est bien revenu après un départ très moyen et devance Richard Fura de moins de dix secondes. 

Xavier Boog récidive en seconde manche. Second derrière Jason Clermont durant les premiers tours de piste, il se livre un beau mano a mano avec Valentin Teillet, les deux pilotes se doublant plusieurs fois avant que l’Alsacien ne prenne le meilleur. Très propre et fluide, il est tranquillement revenu sur le leader et l’a croqué magistralement. Plus personne ne le reverra. Jason Clermont signe sa meilleure performance de l’année à la seconde place. Il s’est employé pour contenir  les assauts de Nicolas Aubin, une nouvelle fois sur la troisième marche du podium. Valentin Teillet, pourtant dans le coup en début de course, a baissé de rythme. Il a semblé un peu dans le dur et finit quatrième juste devant son coéquipier Fabien Izoird.

 

Superfinale

Xavier Boog s’offre un triplé à Gaillac-Toulza avec une ultime victoire en superfinale. En réalisant le holeshot, il a pu gérer sa course même si il a été sous pression pendant les cinq premiers tours de piste. Valentin Teillet et Jason Clermont étaient en effet dans sa roue. Le Breton, très affûté, a attaqué fort pour doubler, trop fort peut-être, il est passé par l’avant sur une grosse table. Chute heureusement sans gravité. A partir de ce moment, Valentin Teillet baisse de rythme, laissant le champ libre au leader. Le Vendéen prend la seconde place, le podium étant complété par un Maxime Desprey au meilleur de sa forme. Poitant en fin de peloton en début de manche suite à un très mauvais départ, le nouveau champion de France MX2 est remonté tranquillement pour accrocher le podium. Il devance un autre pilote MX2, Cédric Soubeyras, qui lui était plutôt bien sorti de grille. Richard Fura rentre dans le Top 5 tandis que Nicolas Aubin, pris dans une chute au départ, n’a pu réellement défendre ses chances.

 

Retrouvez le championnat de France Elite sur Motors TV et Sport+

Motors TV : Mercredi 10 juin

Sport + : Samedi  13 juin