Appuyez sur le bouton partager dans en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

BOISRAMÉ ET ARANDA LAURÉATS 2016 !

Communiqués

Sous une chaleur estivale, le 24MX TOUR, cadre du Championnat de France Élite MX1 et MX2 2016 organisé par la Fédération Française de Motocyclisme, a joué sa grande finale ce dimanche 17 juillet sur le magnifique circuit d’Iffendic (35). Un dénouement en apothéose qui a vu respectivement Mathys Boisramé (Yamaha Tip Top) et Grégory Aranda (2B Yamaha Moraco) décrocher les titres dans les catégories MX2 et MX1, sans oublier celui de Livia Lancelot (Kawasaki 114) en Championnat de France Féminin. Pour cette 7ème et dernière épreuve de la saison, les équipes du Moto-Club Iffendic dirigé par Gérard Letort avaient comme à leur habitude mis les petits plats dans les grands pour préparer la piste de la « Chambre au Loup » à la hauteur des enjeux de l’événement. Profondément remaniée pour encore plus de technique, griffée, arrosée juste comme il faut, elle a offert un cadre idéal aux pilotes pour le plus grand plaisir du public venu en nombre assister au spectacle. Récit d’un dimanche d’une rare intensité avec les participations exceptionnelles de Romain Febvre, Gautier Paulin et Jordi Tixier !

MX1 : le titre pour Aranda

Le suspense était au rendez-vous pour cette ultime épreuve du 24MX Tour dans la catégorie Élite MX1. Gregory Aranda, Valentin Teillet (Honda SR Motoblouz) et Xavier Boog (Monster Energy Bud Racing Kawasaki) se tenant en 15 points au classement provisoire, chacun d’entre eux pouvait espérer repartir avec le titre au soir d’Iffendic. Autant dire que derrière la grille de départ, la tension était palpable entre nos trois mousquetaires qui se sont battus becs et ongles sur la longueur du Championnat. Le verdict, synonyme de délivrance, est tombé à l’issue de la 2ème manche permettant à Aranda de coiffer la couronne tant convoitée de cette édition 2016. Bien que diminué par sa blessure au genou qu’il traîne depuis de longues semaines, Grégory Aranda n’a pas flanché malgré la pression impitoyable exercée par Teillet et Boog. Il s’adjuge son premier titre sur le Championnat de France Elite auquel il participe depuis 12 saisons avec 14 points d’avance sur Xavier. A 27 ans, le contrat est rempli pour le gardois qui avait fait de l’Élite son objectif numéro 1 au sein du team 2B Yamaha Moraco, structure managée par Hervé Broyer, qu’il a rejoint durant l’inter-saison. En première manche, le numéro 20 sort de la grille en milieu de peloton laissant l’avantage à ses plus coriaces adversaires. Ca ne dure qu’un temps. C’est sans compter sur sa détermination sans faille qu’il remonte jusqu’à la 3ème place lui permettant de prendre un peu d’air au classement provisoire. Si Xavier Boog peut toujours espérer mathématiquement glaner le titre après une belle 5ème place en première manche, les chances de sacre national s’arrêtent brutalement pour Valentin Teillet. Le pilote Honda SR Motoblouz casse sa roue arrière dans le dernier tour. Pourtant, le vendéen avait fait le gros du travail en effectuant un départ canon au contact de Romain Febvre. Sans complexe, il s’est même permis de lui piquer les commandes pendant les premiers tours. Dans l’ultime course de la journée et de la saison, Aranda ne prend aucun risque pour s’assurer de la couronne. Sa 6ème place est amplement suffisante même si Xavier Boog signe une excellente 3ème place derrière les pilotes de Grand Prix. La loi des séries se poursuit quant à elle pour Valentin Teillet qui abandonne en raison d’une chute. Un scénario idéal permettant à Xavier Boog de repartir d’Iffendic vice-champion de France devant un Teillet ému aux larmes sur le podium.

Febvre roi d’Iffendic !

Si Aranda, Teillet et Boog se sont partagé la quasi-totalité des victoires cette saison, la hiérarchie a été quelque peu bousculée à Iffendic avec les présences exceptionnelles de trois pilotes de renom. Le Championnat du Monde de Motocross marquant une trêve d’un mois, Romain Febvre (Yamaha Factory Racing) – Champion du monde MXGP en titre, Gautier Paulin (Honda HRC) – Vice-champion du monde MXGP 2015 et Jordi Tixier (Kawasaki Racing Team) – Champion du Monde MX2 2014 se sont invités derrière la grille de départ de la finale pour imprimer au plateau de l’Élite un rythme de Grand Prix. Bien qu’à court de roulage pour avoir repris l’entraînement cette semaine depuis sa terrible chute en Angleterre, Romain Febvre a été impitoyable en terre bretonne. Le pilote Yamaha s’offre les deux manches de la journée et donc la victoire du jour. Auteur du holeshot à deux reprises, personne n’a été en mesure de suivre sa cadence effrénée à l’exception de Valentin Teillet et Jordi Tixier dans le premier débat. Pour Paulin et Tixier, le bilan du jour est plus mitigé, tous deux étant victimes d’un abandon dans une des manches. Le pilote Honda HRC se retire en première manche en raison d’une chute tandis que l’officiel Kawasaki quitte précipitamment la deuxième course en raison d’un problème mécanique alors qu’il occupait la deuxième position. Ils parviendront néanmoins à prendre les points de la 2ème place chacun à leur tour dans une des manches. Pour les places d’honneur au classement final du Championnat de France, les cartes ont largement été redistribuées. Arrivé 4ème à Iffendic, Nicolas Aubin (Amexio Suzuki Motorsports) n’a pu défendre ses chances en raison d’une entorse au poignet survenue lors du Supercross de Maricourt il y a quelques semaines. Non partant, il la laisse échapper au profit de Sébastien Pourcel (Pro Factory MX Suzuki Suttel), auteur de deux manches solides sur le circuit breton. Également en embuscade, Loic Rombaut (KTM) profite de l’absence du pilote Suzuki pour s’offrir un top 5 final sur cette édition 2016 du Championnat de France Élite MX1 après deux manches dans le top 10.

MX2 : premier titre national pour Mathys Boisramé

Sur le championnat de France Elite MX2, Mathys Boisramé est arrivé en terre conquise à Iffendic. Crédité de 41 points correspondant au report de points de l’épreuve de Gaillac-Toulza qu’il avait manqué pour cause de concurrence de date avec une manche du Championnat d’Europe EMX250, le pilote Yamaha Tip Top se retrouve propulsé en tête du classement provisoire avec une confortable avance de 30 unités. Cela ne fait pas les affaires de l’expérimenté Florent Richier, détenteur de la plaque rouge au soir d’Ernée. Le pilote de l’équipe JPM Racing Yamaha est relégué à la 3ème place du championnat à 1 point de son nouveau coéquipier Nicolas Dercourt (JPM Racing Yamaha), profitant lui aussi d’un report de points comme le prévoit le règlement général du Motocross. Le contexte posé pour cette finale de l’Élite MX2, difficile de voir échapper le titre des mains du Breton Mathys Boisramé malgré l’armada déployée par l’équipe JPM Racing. La messe est dite ou presque pour le pilote de l’Equipe de France Espoir FFM qui au terme de deux manches riches en rebondissements décroche le titre tant convoité de cette édition 2016. La première course de la journée a pourtant mal débuté pour le numéro 172. Mathys cale dans le premier virage et se voit repartir bon dernier après quelques secondes interminables durant lesquelles sa moto ne veut pas redémarrer. Le couteau entre les dents et devant un public breton acquis à sa cause, il remonte un à un ses concurrents pour se hisser jusqu’en 4ème position. Avec seulement deux points à marquer dans la deuxième manche pour être sacré, Mathys se contente de la 6ème place pour lever le poing au passage du drapeau à damier. A bientôt 18 ans et pour sa première participation à l’intégralité du Championnat de France Elite MX2, le Vice-Champion de France Junior 2015 sublime son palmarès avec un premier titre national qui espérons-le en appellera d’autres aussi bien sur la scène nationale qu’internationale.

Carton plein pour Florent Richier

Séparés par un point seulement au classement provisoire, Nicolas Dercourt et Florent Richier jouaient une place de Vice-Champion de France à Iffendic. L’expérience l’emporte face à la fougue de la jeunesse puisque l’ancien leader du Championnat de France s’impose magistralement dans les deux manches de la journée pour finir dauphin de Mathys. Parti à deux reprises aux avant-postes, le numéro 25 a imprimé un rythme incroyable à ses adversaires les reléguant à plusieurs secondes à chaque fois (15 et 30 secondes). Ses prestations de choix ne sont malheureusement pas suffisantes pour lui permettre de faire son retard au classement provisoire. Nicolas Dercourt a quant à lui connu un dimanche bien plus compliqué. La nouvelle recrue de l’équipe JPM Racing Yamaha ne marque aucun point en première manche avant de terminer 8ème dans la dernière course. Il conserve néanmoins sa 3ème place au classement du Championnat. Arrivé 4ème à Iffendic, Arnaud Aubin (Amexio Suzuki Motorsports) repart d’Iffendic à la même place après deux résultats dans le top 10. Troisième du jour, Natanael Bres (KTM) clôture le top 5 de cette édition du Championnat de France Elite MX2, non sans avoir marqué les esprits ce dimanche. Il est suivi au classement final par Anthony Bourdon (Husqvarna). A noter la 2ème place du jour pour Cédric Soubeyras (JPM Racing Yamaha). Intégré à la structure bleue il y a quelques semaines, il réalise une pige remarquée (2/2) après avoir fait l’impasse sur l’intégralité du Championnat.  

MX Féminin : Lancelot couronnée pour la 6ème année consécutive

Les Championnats de France Juniors et MX Espoir 85 bouclés, le 24MX Tour accueillait les meilleures féminines de l’hexagone. Pour cette 6ème et avant-dernière épreuve de la saison, Livia Lancelot n’avait que deux points de plus à marquer que ses deux poursuivantes au classement provisoire Amandine Verstappen (KTM) et Jessie Joineau (Honda) pour s’assurer du titre. Une formalité pour la pilote du Team Kawasaki 114 qui réalise une véritable razzia depuis l’ouverture de la série avec dans son escarcelle la totalité des épreuves remportées. En terre Bretonne, la leader du mondial féminin a achevé le travail en s’adjugeant avec autorité les deux manches de la journée. A chaque fois, le scénario est bien huilé, la numéro 114 s’empare des commandes dès le premier virage pour ne plus jamais être rejoint jusqu’au drapeau à damier. Une voie royale lui permettant de décrocher son 6ème titre consécutif sur le Championnat de France MX Féminin. Non sans démériter, les autres filles ont tout donné pour tenter d’accrocher le rythme de l’épouvantail de la catégorie à l’image d’Amandine Verstappen (2/2) et Jessie Joineau (3/3). Si « Livy » n’a pas attendu la finale du Championnat pour inscrire une nouvelle fois son nom sur les tablettes de la FFM, ces deux pilotes joueront la place de dauphine le 4 septembre prochain à Bourg d’Oisans (38).

Retrouvez le 24MX Tour sur Motors TV

Pour cette saison 2016, la FFM en partenariat avec Motors TV diffusera des magazines consacrés à toutes les étapes du 24MX Tour. Retrouvez ainsi cette épreuve du Championnat le 20 juillet à 19h20 (1ère diffusion). Pour les programmes complets, rendez-vous sur www.motorstv.com