Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

A Sommières, Aranda intouchable en MX1 et Richier à l’arrachée en MX2

Communiqués

 

La seconde journée de compétition du 24MX Tour à Sommières s’est déroulée dans des conditions parfaites. Pour l’ouverture des championnats de France Elite et Espoirs le temps est resté sec avec des températures fraîches. Le circuit de la Tourille était parfaitement préparé, rapide, technique, sélectif, et bien creusé en fin de journée. Il faut dire que les équipes du MC sommiérois sont rompus à l’exercice. Le club, qui fête ses cinquante bougies en 2016 accueillait son 49ème motocross national ! Et il n’a jamais râté l’Elite depuis la création de ce championnat. Dans ces conditions, plus de 3500 personnes en ont pris plein les yeux. Dans toutes les catégories les courses ont été très relevées et à rebondissements, avec un niveau globalement homogène.

 

Grégory Aranda en impose en MX1
Local de l’étape, longtemps licencié au club, Grégory Aranda connaît la Tourille comme sa poche. Ce dimanche, il n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Déjà meilleur temps des qualifications de plus de trois secondes, il a remporté sans trembler les deux manches et a déjà creusé un bel écart au championnat sur ses adversaires directs. Intégré au Team Yamaha 2B Moraco, il nourrit de grandes ambitions pour cette saison. Sébastien Pourcel (Pro Factory MX Suzuki Suttel) revient de blessure et a montré qu’il faudrait compter sur lui. Il termine second de l’épreuve (4-2) après être parti deux fois dans les dix. Il fait notamment une seconde manche très sérieuse en disposant de Xavier Boog (Monster Energy Bud Racing Kawasaki) et de Steven Lenoir. Ce dernier monte sur le podium du jour avec une troisième place suivi d’une quatrième. Le piltote KTM est totalement dans le rythme, de bonne augure pour la suite.

 

Pour cette épreuve, Valentin Teillet (Honda SR Motoblouz) espérait certainement mieux qu’une quatrième place. Auteur du holeshot en première manche, il a tenu la dragée haute à Grégory Aranda durant le premier tiers de la course. Il a assuré la deuxième place après une petite chute. Lors de la seconde, il a chuté dans le premier virage avant de s’accrocher avec Yannick Ginesta et de rester bloqué. Reparti bon dernier, il a roulé très fort pour revenir cinquième et limiter la casse. Parmi les favoris, Xavier Boog a lui perdu gros en première manche quand il n’a pu sauter un double à cause du trafic, et s’est fait percuter à la réception. Moto trop abimée, il a été contraint à l’abandon. Revanchard, il prend la troisième place de la seconde course mais finit dixième au général, avec déjà 30 points de retard sur le leader. Le Finlandais Harry Kullas (KTM Sarholz), très sérieux mais manquant un peu de vitesse termine cinquième du jour (5-6) devant Richard Fura (Yamaha) et Loic Rombaut (LR Motosport KTM). De retour de bléssure, Nicolas Aubin (Amexio Motorsport Suzuki) n’a jamais été dans le rythme et échoue à la huitième position.

 

Un point c’est tout en MX2

Comme l’on pouvait s’y attendre la catégorie MX2 a été très disputée. Florent Richier (JPM Racing Yamaha) s’impose avec la plus petite des marges. Troisième de la première course après un départ très moyen, il termine à égalité de points avec Nicolas Dercourt (Monster Energy Bud Racing Kawasaki) au bénéfice de sa victoire en seconde manche. Mieux, il bénéficie d’un exploit de Thomas Do (Honda) qui a privé Nicolas Dercourt de la deuxième place de l’ultime course du jour dans les tous derniers virages. Le Picard, vainqueur de la première manche, avait à ce moment la victoire d’épreuve en poche. Thomas Do monte donc sur la troisième marche du podium à un point seulement des deux premiers. Il aura fait deux holeshots, deux secondes places, et aura mené le début de chaque course.

Derrière ces trois pilotes intouchables, les fortunes auront été diverses. Mathys Boisramé (Yamaha Tip Top) tire son épingle du jeu à la quatrième place. Quatrième de la première manche, il était en mesure d’accrocher le podium mais a calé et rétrogradé de plusieurs places. Sixième de la seconde course, il signe une superbe performance pour ses débuts en 250. A la cinquième place du jour on retrouve Natanael Bres (KTM), un pilote que l’on n’attendait pas à ce niveau et qui a été très appliqué et rapide, avec notamment une belle quatrième place en seconde manche. Arnaud Aubin (Amexio Motorsport Suzuki) fait sixième avec une chute en seconde manche. Il devance Maxime Renaux (Yamaha Kemea) que l’on attendait un peu mieux. Le champion de France et du Monde 2015 Junior a souffert de très mauvais départs dans les deux courses. Dans cette catégorie, la performance de Sulivan Jaulin (KTM) est à souligner car il a connu un problème mécanique et dû abandonné alors qu’il était troisième de la première manche.

 

Matéo Miot plus régulier en Espoirs

Matéo Miot (Kawasaki) remporte la première épreuve du Championnat de France Espoirs. Leader de la première manche, il n’a pu résisté au retour de Pierre Cantournet (Husqvarna) et passe la ligne en seconde position. Dans la deuxième course, il profite de mauvais départs de ses principaux concurrents pour l’emporter avec brio. Derrière lui, trois pilotes se retrouvent a égalité de point. Au bénéfice de la meilleure place de la seconde manche, Tony Lopez (KTM) termine deuxième. Quatrième puis second, il aura été aux avants postes toute la journée. Ne lui manque qu’un peu de vitesse pour viser plus haut. Tom Guyon (TM Racing) n’avait lui pas de soucis côté vitesse mais a râté ses deux départs . Il termine deux fois troisième. Quant à Pierre Cantournet (Husqvarna), le plus rapide en piste, il a remporté la première manche avant de râter complétement son départ en seconde. Peut être a-t-il était troublé par le fait que celui-ci ai dû être redonné suite à une grosse chute et un drapeau rouge. Florent Miot (Kawasaki), Enzo Polias (Husqvarna), Pierre Moine (Husqvarna) et Arthur Vial (KTM) ont également montré de bonnes choses ce weekend.

 

Prochains rendez-vous

Les pilotes font relâche le temps d’un week-end avant de s’affronter à nouveau du côté de la Méditerrannée, à Saint Thibery. Nouveau venu, le club héraultais se prépare depuis de long mois pour l’occasion. Au programme, Championnats de France Espoirs, Junior, et bien sûr Elite. Le 24 MX Tour promet une nouvelle fois beaucoup, alors pour faire le plein de motocross, rendez-vous les 19 et 20 mars prochain.

 

Retrouvez le 24MX Tour sur Motors TV

Pour cette saison 2016, la FFM en partenariat avec Motors TV diffusera des magazines consacrés à toutes les étapes du 24MX Tour. Retrouvez ainsi cette épreuve du Championnat le 09/03/2016 à 19h20 (1ère diffusion). Pour les programmes complets, rendez vous sur www.motorstv.com