Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

A Gueugnon, doublé de Vialle sous une pluie battante. Potisek gagne encore en MX1.

Gueugnon (71)
Communiqués

La deuxième épreuve des Championnats de France motocross Elite MX1, Elite MX2 et Junior s’est déroulée ce dimanche en Saône et Loire, sur le terrain du moto-club de Dardon-Gueugnon. Elle a réuni un superbe plateau avec plusieurs pilotes Grand-Prix dont deux champions du monde, ainsi que les meilleurs coureurs sur la scène hexagonale. Les conditions ont été difficiles, voire extrêmes pour les dernières manches sur le circuit Sainte Radegonde. Après une matinée relativement calme, une pluie dense et continue, accompagnée de vent, s’est abattue sur le circuit. La tâche a été très extrêmement compliquée pour les pilotes lors des secondes manches en particulier.

 

Potisek continue sur sa lancée en MX1.

Milko Potisek (Yamaho Drag’on Tek) enchaine à Gueugnon sa troisième victoire d’affilée. Enduropale du Touquet, ouverture du 24MX Tour, succès aujourd’hui, le Nordiste est intouchable en ce moment. Cette victoire lui permet de devancer Desprey de 21 points au Championnat, soit un écart significatif quand on sait à quel point la course au titre était serrée l’an passée. Il s’est idéalement élancé au premier tombé de grille. Seul Nicolas Dercourt (KTM) l’a devancé au premier virage. Il est resté dans la roue du leader le premier tiers de la course avant de décrocher légèrement pour terminer à sept secondes. Son second départ a été tout aussi bon avec un holeshot magistral.Poursuivi par Desprey, il n’a pu résister au pilote GSM Dafy Michelin Yamaha qui l’a passé dans la deuxième boucle. Mais à mi-course le Bourguignon a calé et perdu beaucoup de temps, laissant Potisek filer vers la victoire.

Après un très mauvais départ lors de la première course et une remontée terminée en quatrième position, Maxime Desprey était en bonne position lors du second opus. Son erreur lui coûte deux places puisqu’elle permet à David Herbreteau de terminer deuxième de la manche. Troisième au final, le Champion de France en titre laisse filer de précieux points. Il n’en fallait pas tant à Nicolas Dercourt pour signer sa meilleure performance, et son premier podium, en Elite MX1. Le Picard a remporté de belle manière la première manche en réalisant le holeshot, mais surtout en affichant une belle vitesse sur une piste glissante et fortement creusée. Un peu moins bonne, sa seconde sortie de grille lui a permis de rapidement se positionner quatrième, sans pouvoir inquiéter le trio de tête. Respectivement quatrième et cinquième, David Herbreteau (Gas Gas 12-2) et Grégory Aranda (Tech 32 KTM 3-12) réalisent une bonne manche chacun. Le Gardois est resté troisième toute la première manche, avant de craquer quelque peu en seconde. Dès les chronos, le Champion du Monde MX2 2014 Jordi Tixier (KTM) est apparu peu à l’aise en piste. Huitième de la première manche, il n’a pas pris le départ de la seconde.

 

Doublé de Vialle en MX2.

Deux holeshots, deux cavaliers seuls, Tom Vialle a fait honneur à son statut de Champion du Monde, dans des conditions très difficiles, particulièrement en seconde manche. L’officiel KTM n’a pas eu besoin de forcer pour se rassurer après sa grosse chute du week-end dernier. Stephen Rubini a bien tenté de suivre le rythme en première manche, mais n’a jamais été en mesure de vraiment mettre la pression. Il termine à sept secondes du leader. Lors de la seconde course sous une pluie battante, Vialle a très vite pris le large pour franchir la ligne avec plus de trente secondes d’avance. Durant cette course, Saad Soulimani (VHR KTM – 12-4) a fait quelques excellents premiers tours, se permettant de prendre le meilleur sur Rubini, avant que ce dernier ne trouve la faille après une dizaine de minute. Cette nouvelle deuxième place permet au pilote Ship to Cycle Honda SR Motoblouz de terminer également deuxième de l’épreuve.

Pierre Goupillon (WID Motorsports KTM) a été l’un des grands animateurs de la journée. Le porteur de la plaque rouge a fait une excellente première sortie de grille pour prendre la roue de Vialle et Rubini. Il a réussi à suivre le train d’enfer mené par ces deux pilotes GP pour terminer troisième à cinq secondes de Rubini. Victime d’un coup de raquette en bout de ligne droite au second départ, le champion de France en titre a chuté lourdement. Reparti loin derrière, il a mis du gros gaz et pointait déjà neuvième à la fin du premier tour. Victime d’une seconde grosse chute par l’avant un tour après, Goupillon a encore accéléré pour terminer malgré tout sixième de la manche avec le meilleur tour en course claqué dans les derniers instants. Il monte sur le podium de la journée devant un très bon Quentin Prugnières. Le pilote 9mm Energy Drinjk Bud Racing Kawasaki réalise une première manche très positive, remontant jusqu’en quatrième position après un départ en milieu de peloton. Il sera malheureusement déclassé de cinq places pour un contrôle de bruit non conforme à l’arrivée. Sa deuxième course a été encore meilleure ! Dans le Top 10 à la fin du premier tour, il franchit la ligne à la troisième position. Dans la course au titre, Calvin Fonvieille (TMX Compétition KTM – 5-8) a assuré l’essentiel en marquant des points importants dans des conditions qu’il affectionne peu.

 

Nouveau carton plein de Petit en Junior.

Après celui de Loon-Plage, Adrien Petit réalise un nouveau doublé en Bourgogne. Ce nouveau carton plein lui permet de conforter son avance au Championnat puisque qu’il compte déjà 24 points d’avance sur son premier poursuivant et dauphin du jour Arnaud Colson (Gas Gas). En première manche le pilote Yamaha a pris la roue de Mateo Russi (Tech 32 KTM) qui avait réalié le holeshot. Dans la roue du leader durant toute la manche, il a réussi à trouver la faille dans le tout dernier tour pour s’imposer. Durant la course suivante disputée dans des conditions dantesques, il est parti dans le quatuor de tête. Appliqué, il est resté calme, profitant des erreurs de Giorgessi (Gas Gas) et Russi pour prendre la roue de Colson. Après un passage au stand pour changer de masque, il a vu Russi le repasser avant que l’Italien ne commette une nouvelle erreur. Il a finalement attaqué Colson dans les derniers tours pour s’imposer.

Arnaud Colson termine deuxième de la journée et signe son premier podium en Junior. Le pilote du MC des Costières, bien placé suite aux qualifs, termine deux fois deuxième. Son premier départ a été moyen, l’obligeant à cravacher pour se placer sixième. Il est remonté petit à petit pour franchir la ligne à la troisième position derrière Petit et Russi. Sanctionné de cinq places pour avoir sauté une table sous drapeau jaune, l’Italien lui cède sa place la deuxième place. Au second départ, le sudiste est bien parti cette fois. Bien que contraint de se séparer de son masque dès le tour 3, il a réussi à rester sur ses roues pour mener la manche avant de céder face à Petit.

Dans ces conditions, c’est Jean Paul Piacentini (737 Performance Oxmoto Gas Gas) qui monte sur le podium. Pas le plus flamboyant, il a réussi à être régulier pour se classer cinquième puis troisième. Suffisant pour signer sa meilleure performance en Junior, là où on ne l’attendait pas forcément. Il devance un très sérieux Noah Wampa (Yamaha – 4-4), mais surtout Mateo Russi qui n’a pas été récompensé d’une très bonne vitesse. Pénalisé en première manche, il était une nouvelle fois très rapide en seconde mais est parti plusieurs fois à la faute pour ne terminer que sixième.

 

Prochain rendez-vous.

Après deux courses en dix jours, les protagonistes du 24MX Tour bénéficient de trois semaines de pause. Ils traverseront la France pour concourir en Bretagne le week-end des 2 et 3 avril prochain. Les pilotes vont retrouver un terrain et une piste qu’ils connaissent très bien. Le MC Romagné est un des rares clubs à avoir reçu l’Elite chaque année depuis près de 15 ans ! Avec à chaque fois de très belles compétitions de motocross …

 

Suivez le 24MX Tour sur les réseaux sociaux.

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumés des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Le dimanche suivant chaque épreuve, Auto Moto la Chaîne proposera un retour sur la compétition sous forme d’un magazine de 26 min. Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr