Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

A Castelnau-de-Lévis, doublés pour Grau et Desprey, Izoird sur le fil en MX2

283 – castelnau-de-levis (81) (81) – a.g.s. puech rampant
Communiqués

L’AGS Puech-Rampant de Castelnau-de-Lévis a organisé ce dimanche la deuxième et avant dernière épreuve du 24MX Tour 2020, comptant pour les Championnats de France Elite MX1, Elite MX2 et Junior 125. Le club a confirmé son savoir-faire en la matière malgré un protocole sanitaire strict. Jacques Bolle, Président de la Fédération Française de Motocyclisme a fait le déplacement dans le Tarn pour saluer ce travail. Avec des températures inférieures de dix degrés à celles de la veille, une couverture nuageuse dense et quelques rares averses, les conditions météos étaient clémentes. Une fois de plus, les manches ont été spectaculaires et disputées dans les trois catégories.

 

Maxime Desprey reprend la plaque rouge en MX1.

Maxime Desprey a fait honneur à son numéro 1 de Champion de France dans le Tarn en s’imposant dans les deux manches. Il prend les rennes du Championnat face à Milko Potisek (Yamaha Dragon’Tek) qu’il devance désormais de quatre points au général. Plus rapide des chronos matinaux le pilote GSM Dafy Michelin Yamaha a réalisé un premier départ dans le Top 10. Il s’est faufilé pour revenir dans la roue de Zachary Pichon (Rocket Junior Honda), alors deuxième, puis l’a doublé dans le tour 3. Cela lui a pris deux boucles supplémentaires pour se défaire du leader Nicolas Aubin (OB1 Motorsports Suzuki). Son second départ dans le Top 5 a été encore meilleur. Plus rapide en piste, il s’est vite placé dans la roue de Jimmy Clochet (Kawasaki) qui avait réalisé le holeshot et l’a dépassé dès le troisième tour. Le Bourguignon a pu gérer sa course pour finir avec une confortable avance. Son principal rival au Championnat, Milo Potisek prend la deuxième place de la journée et reste complétement dans la course. Après une première envolée un peu ratée, il a peiné à trouver les bonnes traces. Il a bataillé avec Jimmy Clochet pour la sixième position avant de trouver le bon rythme et de finir en trombe. Il s’est offert Zachary Pichon dans le tout dernier tour pour le gain du Top 3. Sa deuxième course a été plus simple. Une meilleure sortie de grille lui a permis de prendre la roue de Desprey et, pas en mesure de suivre le rythme du leader, il a géré sa seconde position toute la manche.

En troisième position de la journée comme du général, Zachary Pichon réalise une nouvelle sortie convaincante. Il a roulé aux avants-postes des deux courses bien que son second départ n’ai pas été à la hauteur du premier. S’il n’a pu résister au retour de Potisek lors du premier opus, il s’est faufilé dans le premier tour de l’ultime course pour rapidement s’emparer de la troisième place et ne plus la lâcher. Nicolas Aubin (2-8) se classe quatrième de l’épreuve grâce à une première course très solide terminée à la deuxième place tandis que la seconde a été gâchée par une sortie de la ligne droite de départ très large. Cédric Soubeyras (Husqvarna 2B Moraco – 5-4) intègre le Top 5 avec deux courses solides et un dépassement autoritaire sur Valentin Teillet (737 Performance Husqvarna – 6-5) en fin de seconde manche pour le gain de la quatrième position.

 

Un final haletant en Elite MX2.

Un peu en retrait des circuits MX ces dernières saisons, Fabien Izoird est venu rouler à Castelnau-de-Lévis pour se faire plaisir et pour relever un défi lancé par son concessionnaire. Le pilote Yamaha New Bike n’a rien perdu puisqu’il s’impose d’un cheveux. Alors qu’il a lourdement chuté par l’avant dans le premier tour de la première course, et qu’il est reparti dans le deuxième tiers du peloton, il a réussi à remonter jusqu’en quatrième position, se payant le luxe de dépasser Julien Roussaly (Husqvarna 2B Moraco) dans le dernier tour. Sa seconde sortie de grille a en revanche été parfaite, lui permettant de se positionner directement dans la roue du leader Arnaud Aubin après que Lucas Diserens (Honda), auteur des deux holeshots, soit parti à la faute en fin de premier tour. Il a mis une grosse pression au leader pendant la première moitié de la course mais Aubin a bien fermé les portes. Le pilote OB1 Motorsport a fini par céder à mi-course, sans prendre trop de risque afin de préserver une deuxième position qui, après celle de la première manche, lui aurait assuré la victoire sur l’épreuve. Mais il n’en fut rien …

Alors qu’il était tranquillement installé en quatrième position de la deuxième course, Anthony Bourdon a passé la vitesse supérieure durant le dernier tiers de la manche. Il s’est d’abord défait de Julien Roussaly avant de fondre sur Aubin. En le dépassant dans le tout dernier virage, il offre la victoire à Izoird. Après une première manche où il était revenu dans le Top 3 après un mauvais départ, il s’adjuge la deuxième place de l’épreuve. Surtout le pilote Husqvarna s’empare de la plaque rouge de leader du Championnat avec une confortable avance de 20 points sur Mathéo Miot (KTM), sixième du jour (7-6). Arnaud Aubin échoue donc sur la troisième marche du podium de l’épreuve et du Championnat. En première manche, il s’était classé deuxième après un excellent départ mais sans pouvoir résister à un Maxime Charlier déchaîné qui s’est offert sa première victoire de manche en Elite MX2. Le pilote Tech32 Husqvarna, qui avait lutté en début de première course avec Lucas Robert (Yamaha), n’a néanmoins pas été en mesure de réitérer la même performance lors du second round, terminant dixième pour une quatrième place sur l’épreuve devant Julien Roussaly (4-5).

 

Maxime Grau impérial en Junior 125.

Alors qu’il avait été en difficulté dans le sable de Magescq, Maxime Grau recolle au Championnat en réalisant un doublé magistral dans le Tarn. Le licencié au MC Saint-Chamond, vice Champion de France Espoir 85 2019, a bouclé tous les tours en tête sans qu’aucun de ses adversaires ne soit en mesure de le suivre. Holeshot en première manche, en tête dès le deuxième virage de la seconde course, avec un rythme impressionnant, il a écrasé la concurrence. Le pilote Tech32 KTM revient à six points au Championnat de son coéquipier en équipe de France Quentin-Marc Prugnières. Le Réunionnais réalise une nouvelle fois deux belles courses pour sa première année en Junior. Dans le coup dès les premiers virages, il n’a pu résister à Soulimani (2-DNF) en début de première manche, se plaçant en troisième position. Sous la pression du surprenant Pierre Dubost (KTM), il n’a pas craqué bien que ce dernier ai réussi à le doubler avant que le pilote Bud Racing ne riposte quelques virages plus loin et passe la ligne dans le le Top 3. Bis répétita lors de la seconde course, il s’est rapidement positionné troisième derrière Soulimani avant que ce dernier ne soit contraint à l’abandon sur problème mécanique. En fin de course, il n’a pu cette fois résister au retour de Pierre Dubost qui, après sa quatrième position de la première manche, réussi à s’emparer de la deuxième place de la seconde manche et de l’épreuve au dépend de Prugnières dans le dernier tour.

Pour sa dernière année en Junior, le Haut Savoyard Dubost réalise donc sa meilleure performance dans la catégorie. Performance inattendue pour ce pilote qui a été victime de plusieurs blessures qui ont perturbé ses dernières saisons. Prugnières s’empare de la plaque rouge de leader tandis que, déjà victime d’ennuis mécaniques en ouverture du 24MX Tour, Saad Soulimani peut dire adieu au titre. Xavier Cazal (VHR KTM) se positionne dans le Top 3 du Championnat avec une épreuve en demie teinte (7-4) perturbée par de mauvais départs et terminée en quatrième position devant Mairis Pumpurs (Yamaha MJC 5-6).

 

Prochain rendez-vous.

Après deux épreuves en autant de semaines, le 24MX Tour fait relâche pour un peu plus d’un mois. Pilotes et suiveurs se retrouveront les 19 et 20 septembre dans la Manche pour la troisième et dernière épreuve de l’année des Championnats de France Elite MX1, Elite MX2, Junior 125 et Espoirs 85. Le moto-club du Val d’Ouve de Rauville-La-Place organisera cette compétition pour la deuxième fois de son histoire. Le millésime 2019 avait déjà été excellent, celui de 2020 devrait être du même acabit.

 

Encore plus de 24MX Tour avec les réseaux sociaux.

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en Live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumé des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr