Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
16 - 17 mars 2019
CASTELNAU-DE-LEVIS

communiqués
02.06.13.
Dylan Ferrandis et Cédric Soubeyras sacrés champions de France à Gaillac-Toulza

C’est au pied des Pyrénées, sur le circuit de Gaillac-Toulza, que s’est déroulée l’ultime épreuve du championnat de France de motocross Elite 2013. Les fortes pluies de la semaine ont rendu le travail de toutes les équipes du Toulouse Moto Sport très délicat. Elles ont néanmoins rendu une copie parfaite, proposant un terrain de grande qualité lors des manches. Dans ces conditions peu évidentes, les pilotes ont régalé petits et grands durant trois manches de haute qualité. Près de 2500 courageux spectateurs ont fait le déplacement pour l’occasion, et ont notamment pu assister à la remise des trophées.

A Gaillac-Toulza, Dylan Ferrandis (Rockstar Bud Racing Kawasaki) n’a pas tremblé, malgré son jeune âge, pour réussir l’exploit d’être le premier pilote MX2 à remporter les Internationaux de France. Vainqueur de sa manche de catégorie et meilleur MX2 de la super-finale, il est sacré champion de France MX2, et remporte donc le classement Open face aux 450 cc plus puissantes. L’autre grand vainqueur du jour est (Honda HDI) qui est quant à lui sacré en catégorie MX1. Après avoir échoué à un cheveu du titre l’an dernier, il a vécu un weekend difficile, tremblant jusqu’au drapeau à damiers. Peu à l’aise sur cette épreuve, il aura été cherché ce titre avec les dents, résistant à Jason Clermont. Le pilote Honda a hypothéqué ses chances de victoire avec une mauvaise manche MX1 mais s’est bien rattrapé en super-finale pour monter sur la troisième marche du podium des Internationaux de France et être vice-champion de France MX1.

Dans cette catégorie MX1, Milko Potisek (Yamaha 2B) a lui aussi vécu un weekend difficile mais conserve sa 3ème place au championnat. Cela reste une belle performance car il aura longtemps été au contact des leaders. Fabien Izoird (Suzuki SR) a fait une saison très régulière et termine 4ème du championnat devant Grégory Aranda (Rockstar Bud Racing Kawasaki) et Loic Leonce (Yamaha).

En catégorie MX2, Benoit Paturel (Junior MX Factory Husqvarna) termine second du championnat de France derrière l’intouchable Dylan Ferrandis. Il se paye le luxe de terminer à la 4ème place des Internationaux de France. Adrien Escoffier (Suzuki), qui n’a pas fait de bruit mais a été régulier toute l’année monte sur le podium MX2. Il profite des déboires d’Arnaud Aubin (KTM) ce weekend qui a cassé son moteur en manche MX2 et n’a pu être repêché pour la super-finale. Enfin, (KTM Sarholz) a remporté l’épreuve de Gaillac-Toulza avec une victoire en super-finale. Dylan Ferrandis, second de l’épreuve du jour devance Loic Leonce qui réussit sa meilleure performance de la saison.

 

Dylan Ferrandis s’adjuge la manche MX2

Sur un terrain quasi-parfait, qui a bien séché durant les essais matinaux, réalise le holeshot de la première course de la journée. C’est pourtant Valentin Guillod qui prend les commandes de la manche après un tour. Dylan Ferrandis est lui aussi bien sorti de la grille et pointe en troisième position. Durant la première moitié de la course, ce trio va rouler roues dans roues et creuser un écart significatif sur ses poursuivants, sans que les positions ne bougent pour autant. C’est Dylan Ferrandis qui va allumer la première mèche en attaquant et le passant. A quatre tours de l’arrivée, Valentin Guillod est également contraint de céder face aux assauts du leader du championnat, indéniablement plus rapide sur ce terrain bien défoncé et aux multiples traces. Les positions ne bougeront plus jusqu’à la ligne d’arrivée, Valentin Guillod et lachant un peu prise dans les derniers tours. Grâce à sa victoire, Dylan Ferrandis s’assure le titre MX2 avant même la super-finale. Benoit Paturel termine la manche à la 4ème place après une course sérieuse entachée d’un départ très moyen. Sullivan Jaulin (Kawasaki) prend une belle 5ème place devant Romain Berthome (Honda HDI) qui a mené le groupe des poursuivants en début de manche. Adrien Escoffier (Suzuki), malgré sa 10ème place, profite de l’abandon d’Arnaud Aubin (moteur cassé) en vue du podium du championnat. Le pilote KTM ne pourra pas disputé la super-finale en raison d’un temps trop lent lors des qualifications.

 

Cavalier seul de Florent Richier en manche MX1

Il l’avait annoncé, il l’a fait ! Florent Richier, de retour aux affaires, réalise le holeshot de la course MX1. Il prend les commandes de la course devant Loic Leonce (Yamaha). Dans le second virage, nombre de favoris se retrouvent coincés suite à un très gros accrochage. , dans les cinq derniers au holeshot, en profite pour se faufiler et revenir en tête de course derrière David Adam et Jordan Lacan. Alors que Florent Richier a déjà creusé un écart conséquent, le pilote KTM Sarholz, à l’attaque, s’empare de la 2nde place au 4ème tour. Ne pouvant grappiller que quelques dizièmes de seconde par tour, il ne pourra refaire son retard. Florent Richier s’impose, Loic Leonce compléte le podium. Une belle récompense pour ce pilote abonné aux places d’honneur. Pour la 4ème place, la bagarre a été très serrée. C’est finalement Fabien Izoird qui s’en empare devant Jordan Lacan, qui était très rapide mais qui a chuté à un moment crucial de la course. Grégory Aranda, pris dans la chute du départ termine sixième. Les trois premiers du championnat auront vécu une manche difficile, suite aux déboires du second virage. Milko Potisek termine 7ème devant et Jason Clermont.

 

prend sa revanche en super-finale

Une nouvelle fois, c’est Florent Richier qui réalise le holeshot de cette ultime manche de l’année. Son coéquipier du team Suzuki SR s’empare de la seconde place dans le premier tour tandis que Dylan Ferrandis, ou encore Jason Clermont sont aux avants postes. est une nouvelle fois à l’attaque en début de manche et dispose de Jason Clermont alors second. Le breton est bien dans le rythme de cette seconde manche après avoir perdu de gros points dans sa manche de catégorie. Jusqu’à la mi-course, les positions resteront en l’état, avec Dylan Ferrandis 1er MX2 en 4ème position et Fabien Izoird en chef de file des poursuivants. Mais, coup de théâtre, après une vingtaine de minute de course, Florent Richier commet une petite erreur, cale, et met énormément de temps à repartir. Déçu, il choisira de rentrer au stand. file alors vers la victoire tandis que Jason Clermont part à la faute et cède la 2nde place à Dylan Ferrandis. Il termine néanmoins sur le podium, juste devant Grégory Aranda bien revenu après un mauvais départ et une petite chute. Loic Leonce termine cinquième devant et Jordan Lacan. Fabien Izoird, longtemps bien placé termine la course à la 8ème place.

 

Partenaires
  • Partenaire Titre
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaire Constructeur
24 MX
France Equipement
First Racing
Motorsport TVMX Mag
Yamaha