Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Communiqué de Presse Sommières – Manche 1/6

Communiqués

Retour gagnant pour David VUILLEMIN (BUD RACING-KAWASAKI)Pour son retour en Championnat de France de motocross Elite, David Vuillemin n’a pas manqué l’occasion de montrer l’étendue de son talent. En s’imposant sur le circuit de la Tourille à Sommières (30), il étrenne merveilleusement la nouvelle formule du championnat version 2009. Toutes les conditions étaient réunies pour faire de l’ouverture de ce championnat de France Elite de motocross une réussite. Un plateau de rêve. Des températures printanières. Un soleil brillant dans un ciel bleu azur. Des spectateurs venus en nombre, ils étaient environ 6 000 ! Un speaker survolté hurlant des « ARAAAANDA » à chaque passage sur la ligne du pilote pensionnaire du club. Et bien le spectacle a bien eu lieu, et il restera dans les mémoires… Catégorie MX1En catégorie MX1, David Vuillemin (BUD Racing – Kawasaki) a dû s’employer pour se défaire de Grégory Aranda (CLS- KAWASAKI). Au coude à coude dès les qualifications, c’est le sommiérois qui allumait la première mèche en remportant la manche initiale sur une piste rendue lourde par l’arrosage nocturne. Suite à un départ calamiteux (18ème au premier tour), David Vuillemin refaisait son retard pour terminer quatrième (3ème MX1). Auteur du holeshot en seconde manche, Gregory Aranda ne pu résister au retour du « Cobra » qui le dépassait aux deux tiers de la course et remportait la victoire. Dans la manche finale, David Vuillemin faisait cavalier seul, grâce à une condition physique optimale et une puissance impressionnante malgré ses 31 ans. Gregory Aranda, auteur d’un départ moyen, accusait le coup et ne pouvait faire mieux que troisième (2ème MX1). Au classement final de la catégorie MX1, David Vuillemin précède Grégory Aranda d’un petit point. Le championnat s’annonce très serré entre ces deux pilotes ! Derrière eux, seul Cyrille Coulon (Easy Bikes – SUZUKI) a semblé pouvoir rivaliser par intermittence. Il termine troisième pilote MX1 avec 22 points de retard. Troisième de la première manche, il connut un problème au départ de la seconde et dû se contenter de la dixième place (5ème MX1).Il termine la troisième manche à la sixième place (3ème MX1). Au classement général MX1, Pierre Alexandre Renet ( Bodo Schmidt – SUZUKI) prend la quatrième place devant Alexandre Rouis sur YAMAHA. Catégorie MX2En catégorie MX2, le plateau présenté à Sommières était très relevé et très homogène, avec pas moins de 8 pilotes participant au championnat du monde. Steven Frossard (CLS KAWASAKI), champion de France en titre et Anthony Boissière son dauphin faisaient figure de favoris. Dès les qualifications, le gardois Anthony Boissière marquait son terrain en l’emportant sur une piste asséchée par le mistral. Steven Frossard suivait de près en réalisant le meilleur temps au tour en 1:56.880 minutes. Marvin Musquin (NGS HONDA), Christophe Charlier (Gariboldi -YAMAHA) et Gautier Paulin (KAWASAKI) se tenaient en embuscade à quelques longueurs des leaders. Le lendemain, les pilotes MX2 rejoignaient leurs homologues de MX1 pour les courses. Anthony Boissière, auteur d’une très belle première manche, se payait le luxe de finir second (1er MX2) derrière l’intouchable Gregory Aranda. Derrière lui, Steven Frossard semblait un peu à la peine, se contentant de la cinquième place. Victime d’une chute dans le quatrième tour, le normand Marvin Musquin devait abandonner, laissant la troisième place MX2 à Arnaud TONUS (KTM HDI). La seconde manche voyait Steven Frossard prendre sa revanche et placer sa KAWASAKI en troisième position (1er MX2). Très régulier tout au long de la manche, Anthony Boissière prenait la quatrième place devant Marvin Musquin et Gautier Paulin (KAWASAKI). Pour la manche finale, c’est Marvin Musquin qui assurait le spectacle. En sixième position après le premier tour, il refaisait son retard progressivement pour finir deuxième de la manche (1er MX2). Alors qu’il était à l’attaque sur Anthony Boissière dans le troisième tour, Steven Frossard perdait le contrôle de sa moto dans la ligne droite du départ. Cette violente sortie de piste lui faisait perdre tout espoir de victoire finale. Anthony Boissière s’assurait le leadership de sa catégorie par une quatrième place (2ème MX2). Au classement final, Arnaud Tonus réalise une très belle performance en hissant sa KTM sur la troisième marche du podium MX2. Sa régularité sur l’ensemble des manches aura fait la différence sur ses concurrents directs Cédric Soubeyras (MDR-YAMAHA), Gautier Paulin et Christophe Charlier. Steven Frossard, grand perdant de la journée, pointe à 22 longueurs du leader Anthony Boissière. Parmi les déceptions, on peut noter celle de Loic Rombaut (CLS-KAWASAKI). Troisième du dernier championnat de France Elite MX2, il n’a jamais semblé dans le rythme et termine à la neuvième place, loin derrière les ténors de la catégorie.